Shinobi's Way

Forum Naruto à ses débuts. De quel côté vous placerez vous ?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Sasuke et Lumina de retour de vacances ! Naruto et Gray sont déplacés en modérateurs général afin de nous aider en cas de soucis éventuel, ne sait-on jamais. Recommencez à voter !

Partagez | 
 

 Hebitsuki Lumina

Aller en bas 
AuteurMessage
Lumina
Modo' | Fourbe imprenable
ANBU

avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 21
Localisation : Derrière toi.

MessageSujet: Hebitsuki Lumina   Mar 15 Mai - 23:21



B'soir staffiens de NG <3 Je vous avertis que je ne pourrai pas écrire de petit mot en rouge sur Naruto Trinity, car vous pourrez le constater, mon compte a été supprimé. Merci de votre compréhension. En cas de doutes, plusieurs membres du forum pourront affirmer que ma présentation n'est pas plagiée.


" Pour eux, il n'y a vertus qui vaillent une goutte de sang."



Am I sweet or creepy Mister Wolf ?


Hebitsuki Sawada Luna









  • Identification ;

    NOM & PRÉNOM : Sawada Luna
    APPELLATION : Lumina
    SURNOM : Lumi, Kûro Chi. À éviter Lulu, Luna, Luminaire.
    SEXE : Féminin
    ÂGE : 15 ans
    TAILLE : 1m40
    POIDS : 41 kilos
    VILLAGE: Alliance à Konoha

    NINDÔ : What a shame I'm only a meer viewer of their miserable fate...

    AFFINITÉS :
    Suiton + Raiton = Shôton


 Le reflet malsain sourit.  



Petite.

Oh il est clair qu'il faut souligner ce détail. Mademoiselle Lumina est probablement la plus petite Kunoichi de 15 printemps à ce jour. Haute de son mètre quarante, elle ne semble pas bien menaçante en effet. Ce petit visage angélique, ses traits fins et sa silhouette frêle ne font qu'accentuer cette apparence fragile et délicate. Détrompez-vous, ce corps de jeune femme est loin d'être constitué de porcelaine. Vous aurez sûrement pu le deviner, comme le bon vieux cliché l'indique, ce n'est pas car l'on est petit que l'on ne connait pas le Kung fu ! La jeunotte possède en effet un corps effroyablement souple et résistant. Elle pourra encaisser la majore partie des coups qu'elle reçoit. Ce, même si son poids minime lui permettra de voler à quelque mètres de son ennemi pour enchaîner des tonneaux au sol et soulever la poussière. Elle se relèvera. Après tout, il y a l'orgueil féminin qui ne peut s'empêcher de prendre le dessus. Mesdemoiselles doivent bien savoir de quoi je parle. Loin d'avoir des muscles puissant pour le corps à corps, la petite se contente donc d'accroitre son agilité et sa rapidité afin d'esquiver les coups de ses ennemis. Encaisser c'est bien, mais c'est loin d'être indolore.  Elle se sert généralement de sa source de chakra et de sa fourberie pour se sortir de ce genre de situations. Malgré tout, il en reste que Luna n'a que 15 ans. Sa taille mince donne l'impression qu'elle a une poitrine de taille parfaite, même si comparativement à d'autres femmes bien ornées de courbes, elle n'en a pas tant que ça. Son postérieur est son point fort, puisque sa poitrine est normale. Musclé et bien ferme, il sert souvent d'accroche-regard.

De magnifiques cheveux violets. Longs, gracieux, lisses et légers. Ces cheveux si fin qu'on les confond parfois avec la douce brise qui prend un malin plaisir à les décoiffer ou simplement à les caresser. Ils sont si beau, de toute façon. Peu importe sa coiffure ; ce genre de cheveux sont toujours magnifique. En général, ses mèches sont toujours coiffées de la même façon ; deux longues queues de cheval déferlent du haut de son crâne pour s'épanouir  de façon gracile aux travers des brises. Ce lilas qui teinte cette coiffure se perd aussi dans ses prunelles d'améthystes, quoique les teintes de ses iris sont un peu plus foncées. Comment ne pas vouloir s'y noyer ? Un regard si envoûtant, si profond. Et pourtant, les regarder trop longtemps installe un froid. Ce regard même profond, est vide. Ce regard est toujours perdu. Il est rare d'avoir l'impression d'être écouté par la demoiselle lorsqu'on lui parle et qu'elle ne vous regarde pas. Ce regard qui ne dit rien, voile un réseau de pensées et fourberies. Dans les cas ou elle exprime ses sentiments, il s'agit de tristesse, de folie ou de rage. Mais jamais de la joie. Il est fréquent, lorsque l'on énerve Luna, d'avoir l'impression d'être poignardé par son regard cruel.

Regard cruel, visage cruel, mais angélique. Un paradoxe peut être ? Mais non, laissez-moi vous expliquer. Son visage est fin, aucune joue mignonne, aucunement un visage rond. Son visage est fait en ''v'' du à sa minceur. Et pourtant elle l'orne à merveille, accompagné de ses grands yeux il semble angélique. Or, il suffit que ses sourcils se froncent ou qu'elle semble exprimer un désarroi, un mécontentement ou une haine, il devient cruel. Lors de tristesse, il semble si cruel qu'il éloigne les gens. Souvent maculée de son propre sang, il est effrayant de la voir se trimbaler de ses pas vacillants, le corps mou, le visage froid et le regard vide et comme cité plus haut, couverte d’hémoglobine teinté de noir. D'où son surnom Kûro chi, qui signifie sang noir.

Dans le secteur des vêtements, il ne faut pas trop s'y attarder. Luna a tendance à porter ou des vêtements largement trop amples pour elle, ou de se balader presque à poil. Souvent, on la remarque grâce à sa peau anormalement clair, comme la lune. En plus, elle porte toujours des fringues noirs ou brun foncé. Souvent un espèce de mini-puncho avec des oreilles de chat au top. Ou encore, elle vole le manteau noir en cuir de son père. Sous cela elle se contente de porter un soutien gorge. Aucunement pudique, il ne la gêne aucunement de se promener en soutien gorge. En ce qui concerne la partie basse, il s'agit simplement de minishorts. C'est plus pratique pour ne pas avoir de vêtements dans le chemin lors de combat, il ne faut pas s'encombrer non plus. Elle porte rarement des souliers même si elle est constamment en déplacement. Il lui suffit de mettres des bandages épaix sur ses pieds, ou des souliers très léger. En fait, la petite déteste ne pas sentir toutes les courbes du sol lorsqu'elle court. ... C'est surtout car elle se mangeait toujours les racines ou les rochers lorsqu'elle portait des chaussures normales.



Double face, j'en suis la marionnettiste.  



En surface…  elle se vexe facilement.

Arrogante, Orgueilleuse, Faussée, Lunatique, Criarde


L’arrogance : Est l’as des demoiselles. En effet, on dit que Lumi n’a très peu de retenu. Il est fréquent de l’entendre passer des commentaires plus ou moins utiles. Souvent marrant, de son point de vue. Elle adore trouver des surnoms, amusant. Or, le problème est que les gens ont tendance à se vexer et à la croire par ce fait arrogante. En fait, il s’agit juste de son type d’humour, cela est rarement fait pour blesser. Luna adore aussi remballer les gens qui la dérange, étant d’une nature solitaire à la base. Le genre de personne à se venter, à crier ses exploits ou alors, celles manipulatrices qui ne savent pas du tout cacher leur jeu comme il se le doit, se font facilement lire par notre petite princesse de glycine qui prend un malin plaisir à déduire à haute voix leur intentions, ou encore les emmêler et donc les fourvoyer dans leur propres paroles. Attention, il ne faut pas croire cela ; Lumina ne juge pas, elle ne juge jamais. À vrai dire, la jeune adolescente n’est pas vraiment de son âge, mentalement. Il s’agit d’une âme expérimentée dans un corps de jeune fille. Les jugements, de son angle de vue, sont inutiles et ne servent qu’à blesser. Pour se former une opinion, il faut connaître la personne, autant derrière que devant le masque. Certes, il est fréquent qu’elle sorte des petites plaisanteries visant l’orgueil d’autrui, du genre « Ah mais il est bien sûr de lui l’grand pic ! » Il en reste que tout est dit avec une pointe d’humour… et d’arrogance. Mais cela ne vise néanmoins pas le moins du monde à blesser son interlocuteur.  Il est aussi facile de remarquer que la jeune fille a des tendances dangereuses. Elle adore trouver les ennuis. C’est une des raisons pourquoi on la croit arrogante. La fille de Tsunayoshi a le don d’embobiner les gens afin de leur faire croire ce que madame veut. Et lorsqu’elle n’y arrive pas, elle cherche de l’attention d’une façon peu orthodoxe, mais qui fonctionne ce qui nous emmène à l’aspect suivant.

Crier : Est sa méthode de secours, et sa méthode favorite. Déjà, Lumi a une voix douce et calme. Or, lorsqu’elle crie, cette voix douce mais aiguë devient très portante. Elle utilise donc cet atout au milieu de nulle part pour attirer des ennemis. Lorsqu’elle habitait à Suna, il lui était aussi fréquent de courir au milieu du village en lançant des fausses alertes sous forme d’henge, disant qu’une certaine demoiselle causait une cohue aux portes. Puis, en quelques Shunshin no jutsu, elle se rendait aux portes et retirait son henge. C’était une façon excellente de trouver des adversaires de taille afin de combattre. Il lui arrivait aussi de faire exploser certains bâtiments pour son simple plaisir personnel. Bâtiments vides, évidemment. Cela avait aussi tendance à attirer les ANBUS. Ah, ces ANBUS, ils la connaissaient bien cette petite Lumi. La prison aussi, connaissait bien notre jeune demoiselle. Toujours à se retrouver derrière les barreaux, ou encore à se faire attacher, salles de détention, restriction de droits, ANBUS en chevet… C’était mignon, mais agaçant. Après un moment, il lui était simplement impossible de vivre en société Lumi faisait beaucoup trop de dérangement et d’agacement dans le village. Tellement que pour la punir, on l’a utilisé comme appât lors d’une mission très importante… Elle s’en est sorti avec… comment dire. Un ami. Bref ce n’est pas important. Un jour, Suna se fit attaquer, tout se fit détruire. La demoiselle n’eût même pas daigné lever le doigt au combat, préférant de loin observer et analyser. Par contre, chose inopinée, le combat pris une tournure dangereuse et Suna fut éteint. Cet énième traumatisme eût pour effet de forger la Luna d’aujourd’hui. Elle quitta le village, et servit de mercenaire pour les déserteurs, criant au combat en duel, en général.

L’orgueil : Est son pêché silencieux. Ah ! Comment trouver plus orgueilleuse que Lumi. Il lui fait si mal d’avoir tort, si mal d’être surpassée. Et pourtant, personne ne le sait, personne ne le saura. Sa jalousie, sa peine, son mal, rien. Lumi aime son corps, aime sa taille, aime son agilité et sa résistance. Cependant, personne ne le sait. Il la déchire qu’on lui retire ces regards admirateurs. Elle n’a rien de bien particulier, pas une poitrine d’enfer, pas une taille parfaite… peut-être bien un beau cul par contre. Mais cela lui plait, elle se trouve… différente, avec ses jolis cheveux violets et ses yeux tricolores. Même si elle a tendance à crier aux gens qui la suivent de dégager par vouloir de solitude, et même si elle remballe les jeunes hommes aux regards déplacés, elle trouve agréable d’être aimée. Sa froideur et sa longue et perpétuelle solitude la bercent, mais cette dame n’a qu’un besoin et c’est d’être apprécié. Plusieurs êtres chers lui manquent, ce doit en être une raison. La seule écorche de son orgueil qui peut être visible par autrui, est la tronche semi dégoûtée, se mi boudeuse, comme celle d’un enfant, qu’elle tire lorsqu’elle a bien du mal à avouer qu’elle a tort. C’est son orgueil bien à elle, l’orgueil des femmes. Il y a aussi le fait que malgré son corps la fasse souffrir énormément, à moins qu’il n’y ait vraiment aucune possibilité de se relever et de répliquer, Luna cherchera en permanence à se tenir sur ses jambes et à ne pas tordre ou tomber. Cela est aussi dû à une promesse qu’elle a faite un beau jour. Après tout, chaque ninja se doit d’avoir un minimum d’honneur et de respect, même si mademoiselle n’a jamais vraiment choisi la voie de combattante japonais. C’est assez ironique de voir que les rêves d’autre gens sont parfois les cauchemars de certains.

Lunatique : Est une part de son être. En fait, Lumina porte très bien son véritable prénom. Luna, comme dans lunatique, Luna comme dans lune en Italien. En effet, Lumi est une jeune demoiselle au caractère spontané, si spontané qu’on ne décrit donc comme étant lunatique. Elle peut être d’un calme sans reproche, alors qu’une fraction de seconde plus tard elle se retourne et saisit la première personne dans son champ de vision pour lui sortir les tripes du ventre. Tout au contraire, elle peut être complètement énervée, incontrôlable et s’arrêter d’un coup sec, laissant tomber les armes et quittant le terrain, le regard clos et vide. Habituellement, quand la petite devient énervée, on peut voir sa prunelle gauche devenir dorée et émaner de celle-ci un chakra plus dense, de la même couleur que l’œil en tant que tel. Autant peut-elle être si douce et si tendre, autant elle peut être une vrai bête sanguinaire. Il suffit que d’une petite chose pour lui déclencher une crise, autant qu’il suffit d’une simple voix autoritaire et un manque imperturbable de crainte pour la calmer. Par exemple, il s’agit de la nuit. Lumina vous parle calmement, le cœur au repos, l’esprit tranquille, que ses yeux se teignent de gris et elle se mettre à pleurer. Il faut se méfier, car une tristesse peut très bien précéder une crise, autant elle peut la prévenir. À vrai dire, il est très difficile de cerner cette jeune demoiselle. Son caractère en soi, particulier, ne lui permet pas d’être bien comprise de toute. D’un côté, qui pourrait comprendre cela ? C’est d’ailleurs cet aspect de la jeune fille qui nous mène à une autre facette d’elle-même.

Celle qu’elle-seule peut connaitre sans craindre d’être assassiné.


Mais en réalité... Il s’agit simplement d’une âme tourmentée.

Attachante, Terrifiée, Instable, Manipulatrice


Attachante : Est une malédiction divine. Il est paradoxale de s'attacher à Lumina, et pourtant c'est si facile. Son air arrogante et ses traits jeunes et frêles rappellent ceux d'une toute petite fille qui cherche à s'affirmer



 Des cicatrices et des liens.



Ah, enfin la dernière section de cette magnifique présentation. Vous avez bien travaillé pour en arriver là, maintenant, il faut finir sur une excellente note. Parlez nous de l'enfance de votre personnage. De quelle façon ? Cela peut-être sous forme de flash-back, ou bien de journal, ou simplement d'un résumé riche et détaillé. Vous aviez d'autres idées encore ? Faites comme vous le voulez, la forme est libre. Mais soyez rigoureux. Un minimum de 10 lignes est exigé, comme pour les autres parties, mais n'hésitez pas à laisser exploser votre talent d'auteur !

Chaque détail sculpte un visage.



Prunelles.

Lumi a un corps bien étrange. À vrai dire tous cela est dû à Stein, vous le connaîtrez bientôt grâce a la magnifique biographie de cette jeune fille. Ses yeux ne possèdent aucun dôjutsu et pourtant ils optent pour trois teintes complètement différentes selon les circonstances. En général, ils sont violet, la couleur de base des prunelles de la demoiselle. Mais lorsque le moindrement son chakra est perturbé, qu'elle fusionne avec son serpent ou qu'elle devient démoniaque, ces jolies perles violacés se teignent d'un voile doré, comme on peut le voir dans les trois images présentes sur ces fiches. Personne ne sait vraiment d'où ce changement vient, nous savons juste qu'il est là. De plus, lorsque la dame vide la majore partie de son chakra, la teinte doré fade et devient complètement grise-argentée. Cela se produit souvent lors de fin de crises ou lors d'un grande tristesse. Parfois aussi, ses yeux peuvent devenir gris sans raison apparente. Peut être car au fond d'elle-même, Lumina est toujours attristée.

Hémoglobine.

En voilà un autre détail intéressant. Pourquoi Lumina est souvent appelée Kûuro Chi ? Et pourquoi est-elle généralement connue sous cette appellation ? C'est simple, la réponse se trouve même plus haut dans la présentation. Kûuro Chi signifie sang noir. Il suffit de tailler une plaie dans sa peau pour en voir s'émaner un liquide noir, épais et visqueux ; son sang noir. Ce sang est composé de particules d'Onyx qui n'ont jamais été désintégré dans son sang. Elles sont si infimes que même les valves du coeur et les chambre ne les perçoivent pas comme de la saleté. Si petites qu'elle ne dérange pas à l'irrigation sanguine et au transport de l'oxygène sur les globules rouges. C'est ces micros particules inséré dans le code génétique de chaque cellule avec le temps, tel un virus, qui donnent une teinte noire au sang. Puisque le mode de transmission de ces dites particules agissent tel un virus, comme cité plus haut, le corps ne le perçois pas automatiquement comme étant mauvais et le laisse entrer dans sa cellule. Il agit comme un bout de code génétique errant et est automatiquement absorbé par le noyau de la cellule et inséré dans le code, puis multiplié. Les cellules sanguines du corps fabriquent donc maintenant elles-même le sang noir, ce, sans déranger au bon fonctionnement du métabolisme humain. Puisque cela ne nuis pas au fonctionnement du métabolisme humain, le corps ne le combat pas. Le seul désavantage à cela, c'est qu'en plus d'être noir et malaxer à des particules de pierre, ce sang est terriblement plus acide que la moyenne, son taux de fer étant effroyablement élevé. De ce fait, lorsque la dame est blessé, le sang qui coule a tendance a créer des brûlures autour des plaies.

Folie.

Tous ceci est dû au taux de fer trop élevé dans le sang. Ironique non ? Il peut simplement arriver à notre petite que, sans raison, son cerveau semble surchauffer. Le fer élevé a souvent tendance à créer de fortes migraines, ce qui entraîne par conséquent le cerveau à se défendre. Mais les migraines sont si persistantes que les méninges du cerveau sont parfois affectées, ce qui fait que Luna souffre de petites méningites. Une souffrance si aïgue au cerveau se développant en à peine quelques secondes a de quoi faire paniquer, ce qui arrive. Lors de ces cas, le chakra de notre demoiselle se met à fluctuer de façon complètement désordonné et à la place de s'évanouir car le cerveau n'en pleut plus, le chakra combat le mal. Il n'y a donc aucun moyen de faire du mal à notre demoiselle dans cet état là. Certes, sa peau se lacérera sous l'effet d'un couteau mais elle ne le ressentira pas. Tous cela qui se produit en quelques temps, douleur, panique, surchauffe provoque une folie incontrôlable qui hante Lumina. Même si ces cas sont très rare, lorsqu'elle est prise d'un crise de folie, il lui faut automatiquement  plusieurs doses de calmant, ou encore venir à bout de son énergie, ce qui est ma foi très long.

Hypothermie, hyperthermie.

Un autre détail important peut être observé chez Lumina. Elle ne ressent pas la chaleur ou la froideur environnante, enfin presque. Elle pourrait s'exposer à des températures records en ressentant qu'un simple léger picotement sur sa peau. Parcontre ce n'est pas à prendre comme un avantage. Cela serait comparable à quelqu'un qui ne ressent pas la faim, il ne mangera pas et mourra. Bien, Lumi ne ressent pas la température, s'il fait trop froid, elle mourra d'une crise hypothermie sans même le savoir.Voilà pourquoi elle n'aurait aucune misère à vivre dans le désert ou dans le pôle nord. La seule chaleur qu'elle peut ressentir est la chaleur corporelle d'un humain ou la chaleur du chakra. Pourquoi ? Va savoir. Il faut croire que seul ce message se rend au cerveau de façon correcte, ses cellules sensitives étant toujours intactes, mais les liaisons chimiques pour se rendre à son cerveau étant affectée, autant par les crises de folies que par Stein. La chaleur des brûlures sur sa peau lorsque son sang la touche est une habitude, il est difficile de dire si elle le sent ou non.

Insectes.

Si vous voulez foutre la frousse à Lumi, montrez-lui un insecte. Elle paniquera, à un tel point qu'elle hurlera et s'enfuira le plus loin possible de la bestiole en question. Il s'avère que les Aburame sont la plus grande phobie de la jeune fille. Croyez-moi qu'elle en reconnaîtra un si elle en croise sa présence, jamais elle n'ôsera se confrotter à l'un deux : Elle les évitera. Mais si la chance n'est pas de son côté, peut-être bien qu'un jour elle n'aura pas le choix. Encore,  tout simplement, elle s'éffondrera comme un simple chiffon évanouie, inconsciente lors du combat. La distinction entres les insectes morts ou vivant ne se fait pas dans son crâne, le déclic ne se fera pas. Du moins... pas instantanément. Biensûr si ce sont des faux, des jouets par pur et simple exemple, elle le saura, elle n'est pas dupe tout de même. Mais bon, c'est comment dire... stupide et ironique pour une demoiselle aussi inatteignable qu'elle...










  • Moi

    PRÉNOM : Emy
    SEXE : Féminin
    ÂGE : 15 ans

    COMMENT AVEZ VOUS CONNU LE FORUM ? : Sasuke ~
    AUTRE CHOSE : Awu.





Dernière édition par Lumina le Mar 24 Juil - 23:47, édité 54 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Hebitsuki Lumina
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi's Way :: Préambule. :: Avant tout. :: Présentations-
Sauter vers: