Shinobi's Way

Forum Naruto à ses débuts. De quel côté vous placerez vous ?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Sasuke et Lumina de retour de vacances ! Naruto et Gray sont déplacés en modérateurs général afin de nous aider en cas de soucis éventuel, ne sait-on jamais. Recommencez à voter !

Partagez | 
 

 Le duo deviendra trio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Uchiha Tensho
Niveau ANBU - Le maître du temps.
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 27
Localisation : dans une grotte attendant la fin de tout

MessageSujet: Le duo deviendra trio   Mer 27 Juin - 21:30


The Duo Recruits




Ils marchaient là tous les deux les seuls membre de l’akatsuki à l’heure actuelle l’un portant un masque orange cachant son visage ne laissant qu’un seul trou au niveau de son œil l’autre portant un masque d’anbu avec inscrit sur le front le symbole de Konoha qui avait été barré. Ses deux hommes étaient inconnus du reste du monde, leurs identités étant camouflé la seule chose pouvant les trahirent étaient leurs tuniques. Un noir profond avec de multiple nuage d’un rouge sang brodé sur les vêtements. Nul doute possible, ils étaient tous deux de l’organisation la plus reconnu de tous les temps. D’après les histoires ceux groupe de shinobi renégat était craint car tous savait que la puissance de chacun d’entre eux était particulièrement redoutable. Et lorsque deux membres de cette organisation étaient de sortie cela ne signifiait jamais rien de bon. C’est donc caché sous leurs capuches qu’ils marchaient dans l’obscurité de la foret de la mort d’un pas lent et serein.


Sans se soucier d’être vu ou non ils avançaient sereinement dans l’immensité de la jungle, les seuls choses qui osaient les approcher étaient les habitants locaux de vulgaire invocation sans pacte de sang ou de simple animaux de tailles extrêmes. Folie ou inconscience mais ils n’étaient que des créatures primitif et sauvage dénué d’une quelconque capacité de calcul de force en présence. Les deux hommes n’étaient pas intimidé l’un pouvant les envoyer dans d’autre dimension l’autre pouvant les faire ralentir avec une facilité déconcertante. C’était déjà un duo destiné à de grande choses mais voila un duo ne pourrait rien faire seul face au monde actuel. Autant dire qu’ils étaient l’égal de deux arbres centenaire dans un monde bien plus vieux encore. Ils ne pouvaient donc en aucun cas faire le poids face aux forces en présence qui étaient actuellement en place.

Puis vint le moment ou un bruit sourd se fit entendre une sorte d’explosion mais avec un sont beaucoup plus caverneux. C’était proche assez proche pour que le sharingan des deux hommes puisse observer la scène. Un homme se dressait au dessus d’un autre l’un possédant une grande quantité de chakra l’autre étant presque a court, le chakra de l’un parcourait normalement son corps tendit que pour l’autre il s’emblait ralentir rapidement. Ceci signifiait donc que ce combat était presque terminé. Seul Tensho avait activé son sharingan pour repérer la localisation du combat en court et il décida d’en informer son supérieur.


«Un combat se déroule à 3 kilomètre au nord est, d’après le chakra utiliser l’homme qui gagne semble particulièrement puissant, peu être devrions nous nous renseignez sur lui et ses motivations. »

Il resta donc la désactivant ses pupilles pour ensuite attendre la réaction de Tobi celui étant comme à son habitude silencieux sans dire un mot. Quant à Tensho lui restait silencieux s’il n’avait pas la nécessité d’ouvrir la bouche. Les deux Uchiha étaient tous deux bien calme et bien mystérieux. Les deux membres du clan maudits étaient des hommes qu’il ne fallait pas déranger et quand bien même ils anéantiraient toute personne susceptible de faire cette erreur.

__________________________________________________



°~~. L'akatsuki régnera et le monde tombera .~~°

Spoiler:
 


Dernière édition par Uchiha Tensho le Dim 1 Juil - 22:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tobi
Leader de l'Akatsuki | Admin
avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 06/05/2012

MessageSujet: Re: Le duo deviendra trio   Sam 30 Juin - 2:01


┃2 of Amerikaz Most Wanted┃


Putain, enfin on sort de cette grotte ! Ça a beau être convivial, frais, calme, apaisant, on s'y fais vite chier. J'avais besoin de déconner un coup, de sortir, de prendre l'air. Non, non, je ne suis pas une petite pucelle qui a besoin de s'oxygéner car on vient de lui dire qu'elle était trop belle, et pis encore, qu'on la kiffait trop jusqu'à la fin de la vie parce qu'on la considérait comme sa sistah forever, comparaison peu flatteuse n'est-ce pas. En plus de ça ça existe même pas dans le monde shinobi, quelle foutrerie viens-je donc de t'écrire ! Bref, comme t'as pu le comprendre, la fine équipe était de sortie. Tensho et moi-même marchions en ce moment même dans la forêt de la mort. Un endroit très dangereux, hein ! Pour les genins, c'est vrai, donc peut être devrais-je avoir peur ? Et si une bête féroce s'en prenait à moi, et si elle voulait me capturer pour m'enfermer et faire de moi la première pièce d'un zoo humain pour une clientèle animale féroce ? Et si elle voulait juste me manger et revendre mes testicules pour
plusieurs bons milliers de Ryos (oui, ça les vaut) ?


Dissimulés par nos capes noires aux motifs vermeils, nous marchions d'un pas sûr - en fait je l'étais hein, crois pas que je suis une fiotte non plus - sans savoir quoi chercher. On trouverait forcément quelque chose, au pire de quoi manger, au mieux, peut être une bonne nouvelle. Et finalement, rien, pas une bête n'était venue pour qu'on se tape dessus. J'étais triste, comment j'allais faire le guignol si pas une bestiole ne m'approchait ? Tobi pas content. Allez, je sais que tu veux une description du lieux qu'on parcourait, fais pas le timide, t'as qu'à demander hein. Alors, heu, des arbres, un peu, hmm pas mal quand même, même beaucoup. En fait il n'y avait que ça, des arbres, des arbustes, des plantes, de la terre, des arbres, un peu d'arbres aussi, et deux trois plantes en plus. Ah oui, il y avait aussi des arbustes à côté des arbres et des plantes, genre de la fougère. Il y avait deux trois cailloux aussi. Et soudain BOUM !

Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah, ça a explosé, on va tous mourir, cours ! On s'enfuie ! Cours !

Au moment où l'explosion retentit, j'avais déjà pris mes jambes à mon cou - vraiment hein, je fais pas les choses à moitié ! - et je criais à tu-tête en zigzaguant dans tous les sens. Puis, je me mis au sol, à quatre pattes, et commençait à creuser un trou avec mes mains, à côté de Tensho qui s'était stoppé. Une fois assez gros pour pouvoir y glisser ma tête, je m'installais comme une autruche pour éviter le danger !

Un combat se déroule à 3 kilomètre au nord est, d’après le chakra utilisé, l’homme qui gagne semble particulièrement puissant, peut-être devrions nous nous renseigner sur lui et ses motivations.

Allez là-bas ? Pas question mec ! T'es taré ou quoi, c'est bien trop dangereux !

Lui dis-je en relevant ma tête de ma soit disant cachette. Je le regardais, il me regardait, j'avais compris qu'il voulait qu'on y aille vraiment, et il avait compris que j'avais compris, alors j'en déduis qu'il avait compris que j'avais compris. Diantre, peste soit du butor, ma vie allait peut être s'arrêter aujourd'hui, mais, tel un capitaine fier et brave, je me relevai dramatiquement, et levais la main au ciel.

En avant, moussaillon ! On va tous mouriiiiiiiiiiiir !

Conclus-je en sprintant droit vers le combat évoqué à trois kilomètres à toute allure. Je ne m'arrêtais pas, et courais en hurlant des insultes maoris. Mais à un moment, je percutai une vile branche qui m'aplatit au sol violemment.
Ah la salope !

Allez chef, debout.

On repartit, tranquillement, vers notre destination. Enfin nous arrivâmes pour découvrir un type aux cheveux blancs, enfin grisâtres, décoiffés en tout cas, et aux yeux sanguinaires. Il avait l'air cool, même s'il semblait être en train de torturer le mec devant lui, le pauvre, il avait l'air de souffrir. J'ai couru vers lui comme un enfant innocent et je lui ai ébouriffé les cheveux en ajoutant :

Oh le gentil petit toutou ! Vas y chaud pour un clash, j'commence :

'C'est le tobi'ness, on débarque des big tess'
On défonce tes p'tites fesses, on enchaines les business
En gros ma vie c'est la tise, les potes et le chanvre
Celui qui me test n'est pas né
Ou je lui pète le poignet
Tous mes textes sont soignés
Et toi tu tortures comme un ptit pd !'

Je savais qu'il allait essayer de me frapper, rien de plus normal pour un ninja dégageant une aura si cruelle et possédant un regard si criminel. Rien que ses yeux me confirmait qu'il serait une recrue intéressante pour l'Akatsuki. Lorsqu'il agirait, je me dématérialiserais et agirais comme si j'étais surpris qu'il m'ait traversé le corps comme cela. Faut bien rigoler ma biche.

__________________________________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hisashi Mitsui
Niveau ANBU - Le démon de Kumo
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 01/06/2012
Age : 22
Localisation : Tapi dans l'ombre, prêt à bondir sur ma proie...

MessageSujet: Re: Le duo deviendra trio   Dim 1 Juil - 21:55


Ce matin là, je n’avais pas vraiment le moral. J’aurais menti en disant le contraire, et en fait pour être plus précis même, cela faisait quelques jours. Le truc c’était que, bien que ma vie de criminel avéré me plaise, je ressentais en moi comme un vide. Ce que je veux dire, c’est que c’était bien par choix que je vivais ainsi. Mais je me devais de faire des petits boulots de mercenaire pour survivre. Et ça, oui ça, ça me posait un réel problème. J’avais besoin d’un but, d’une raison d’être celui que j’étais, un motif pour exercer ma nature de démon. Ce qu’actuellement je n’avais pas du tout, et c’est cela qui me plombait franchement le moral. Comme quoi, même un démon peut tomber en déprime, amusant n’est-il pas ? Mais après tout je n’avais pas le choix, je ne pouvais rien faire d’autre que de rester le très réputé mercenaire Hisashi Mitsui, dit le Démon de Kumo. Il faut dire que j’avais déserté mon village depuis un très long moment, trop de temps pour me souvenir du moment de ma fuite à vrai dire. Je gardais de Kumo l’image d’un village puissant, mais cela restait un village, mes talents et ma nature y avaient été brimés. Quel bande de fillettes tous ces Kumojin tsss…

Quoiqu’il en soit, je me préparais à sortir de ma chambre d’hôtel, dans laquelle je ne séjournais que depuis trois nuits. Je m’habillais avec mes vêtements habituels, dont je ne m’étais pas séparé depuis ma désertion. Hier, j’avais fais la rencontre d’un petit mafieux de la région où je me trouvais. Ce dernier m’avait demandé un « petit service ». En échange duquel il y’aurait bien entendu rétribution. Le boulot, car pour moi ce n’était rien de plus, consistait à « neutraliser » un concurrent du coin. En somme on me demandait juste d’aller buter un Mister X lambda à mes yeux. Mais la raison pour laquelle j’avais été engagé était que l’homme se trouvait être un ancien shinobi. Quand il était encore de Konoha, il avait le grade de chuunin, soit pour moi à peine de quoi s’échauffer. Mais c’était le travail, et je voulais être payé, ce serait d’ailleurs sûrement le seul boulot de la semaine, car mon moral au plus bas, je manquais cruellement de motivation. Je me mis donc au boulot…

Sautant d’arbres en arbres, il ne me fallut pas beaucoup de monde avant de me retrouver devant le simulacre de QG de ma cible. Après un bref repérage de l’endroit, je pouvais compter une dizaine de bonhomme à l’intérieur. N’ayant pas l’envie de jouer avec eux, j’invoquais quatre piliers de terre qui lancèrent de puissantes charges électriques dans toute la maison, la détruisant au passage. Quand la fumée produite disparut, je pus voir que douze types gisaient au sol, immobiles, quand un seul se tenait debout en position de défense, de nombreuse plaies ouvertes sur le corps, et les vêtements en partie calcinés. Il faisait assez peine à voir ce gars là. Mais il restait le seul gugusse toujours debout après une attaque surprise importante, ce qui prouvait une certaine volonté de vivre. Bien malheureusement, il n’était pas vraiment tombé sur le bon mercenaire c’lui là, car vraiment je n’avais pas dans l’idée de l’épargner, et au vu de ma puissance et de son état, il n’avait pas la moindre chance, non aucune. C’est là qu’il prit la fuite, mais le démon en moi se réveilla alors, et lui, oh oui lui, il voulait jouer. Pour cette raison, je ne fis rien d’autre que de m’assoir et d’attendre une longue minute, juste le temps de le laisser prendre de l’avance, pour ensuite lancer la chasse à l’homme. Suite à mon repérage et à la vitesse de ma course par rapport à la sienne, je pus le rejoindre en très peu de temps. L’homme était totalement effrayé, il semblait vraiment réfractaire à l’idée d’une mort proche. Ce que je pouvais bien comprendre après tout. Mais il ne pouvait en vouloir qu’à lui-même d’être si faible, s’il avait eu de la force, peut être aurait-il été en mesure de faire quelque chose.

Suite à quoi, un combat s’engagea entre l’homme et moi. Mais c’était d’une simplicité véritablement navrante, avec un seul kunai je pouvais tout contrer des offensives qu’il tentait. Ce n’était vraiment pas amusant du tout. Et comme le combat ne m’avait pas distrait, eh bien j’allais devoir trouver un autre moyen afin de m’amuser. D’ailleurs le démon avait une idée en tête, et une très bonne en plus. Oui, peut être certains ont-ils deviné ? Eh bien c’est exact, l torture, c’est cela même en effet !!! J’allais torturer l’homme qui se trouvait à terre devant moi. Suite à un puissant coup de genou dans la mâchoire, je le faisais tomber sur le dos. C’est alors que je saisissais quatre kunais que je plantais dans ses mains et ses pieds, afin qu’il ne puisse plus bouger d’un poil. Alors, je sortais de ma sacoche une longue aiguille en acier. Je l’approchais lentement d’un des ongles de ma cible, et tout aussi lentement, je la faisais rentrer à l’intérieur. Je m’amusais comme cela pendant quelques minutes, jusqu’à un moment, où je sentais derrière moi une présence. Je me relevais alors et découvrais deux hommes. Le premier portait un masque ANBU venant du village caché des feuilles. Mais à en juger par son compagnon, lui portant un masque orange en spirale, il ne devait pas en être un. Les deux hommes portaient un vêtement très ample, une sorte de manteau noir avec des nuages rouges. Je n’avais jamais vu pareils fringues auparavant, mais elle ma plaisaient bien à vrai dire. Je me surprenais même à m’imaginer dedans. Sans que je n’ai eu le temps de dire quoique ce soit, l’homme au masque orange avança vers moi d’une manière extrêmement stupide, un peu comme un enfant qui sautillerait. C’était lamentable à voir, raison désarmante pour laquelle je ne fis rien contre lui à ce moment. C’est alors qu’il commit une première erreur, il posa sa main sur mon crâne et ébouriffa mes beaux cheveux gris, Ce connard avait-il conscience qu’il venait là de signer son arrêt de mort. Mais là il fit une seconde erreur, il me donna le surnom de toutou… La dernière fois qu’une personne m’avait donné un surnom, je l’avais violé, et ce au sens propre (coucou Amandine XD).

Pendant qu’il effectuait une sorte de rap ou quelque chose du genre, je plaçais ma main sur le katana qui se trouvait accroché dans mon dos. A peine eut-il fini de déblatérer ses conneries que je dégainai l’arme, je fis un léger mouvement en arrière pour prendre une plus grande impulsion en avant. Je fonçais alors avec le sabre en visant son cœur pour l’empaler d’un unique coup, rapide et efficace. Mais quand j’aurais dû être éclaboussé de sons sang, je ne fis rien d’autre que de passer à travers lui et je m’écrasais au sol, emporté par mon élan. En tombant, je pris le manche de mon arme sur le coin de ma lèvre inférieure qui se mit alors à saigner. Je me relevais en vitesse, l’arme toujours à la main, en position de combat.

- Mais putain !! Vous êtes qui vous deux ?!? Et toi l’espèce de connard au masque à deux balles, pourquoi t’es pas mort ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uchiha Tensho
Niveau ANBU - Le maître du temps.
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 27
Localisation : dans une grotte attendant la fin de tout

MessageSujet: Re: Le duo deviendra trio   Dim 1 Juil - 23:04


Change of state scary.




Diantre qu’elle classe il avait cet idiot du village à râper un truc sans queue ni tête, il avait tout déchiré mais v’là que l’autre là faisait son mariole et s’simulait un énervement de petite femelle prude, comme si un p’tit shampoing de rien du tout et quelque p’tite paroles sortie avec un rythme de malade pouvait énerver quelqu’un à s’point, il était minable, aucun sens de l’humour l’babouin, à croire qu’il c’était chier d’sus et qu’son string lui rentrait dans l’arrière train, que diable un mec comme ça foutait près d’chez nous, lui aussi la. On a pas idée de faire un bouquant pas possible et d’pas rendre d’compte. Mais bon soit, il décida d’attaquer l’boss avec son katana qui ressemblait plus a un cure dent qu’autre chose. Mais comme d’hab, l’boss s’dématérialisa et laissa filler le rustre à travers. La scène était plutôt comique d’autant plus qu’il ne t’nait pas d’bout l’bonhomme, il s’cassa la tronche et s’éclatât au sol comme une bouse tombe du cul d’une vache. Tensho rigolait mais v’là l’autre s’remit en place en deux quatre six, il feinta une posture de défense, le Uchiha au masque d’anbu r’tira son déguisement et sorti une bouteille de saké et s’la tapa cul sec, il voulu la refermé mais l’cul sec passant mal la teille vint s’fracasser au sol. ( oups j’crois j’suis fait ) pensa l’mec, mais il décida d’foncer comme un con pour foutre une golden dans la tronche du grisonnant, mais manque de bol il trébucha son point passa à coté d’hisashi, mais en trébuchant son pied lui atterrit directement dans l’visage du mec dans l’nez plus exactement. Du sang atterrit dans les cheveux d’tensho. Diaaaaaaantre l’Uchiha peta une crise de nerf, et sauta en arrière il examina ses cheveux plein d’sang et regarda son adversaire qui avait semblerait-il l’nez cassé. Il éclata d’rire, et dit gentiment sur un aire de vieille musique.

«Yo l’frustré arrete dcraquer nous on va tmontré s’que c’est d’kiffer, tu vaaaaaaaaaaaaaaaas morfler. »


Son sharingan s’activa sans même qu’il le veuille et bim dans sa gueule il l’avait ralenti sans même l’savoir mais kiffant comme technique trouvez pas les gens ? Il fonça gaiement et lui décolla non pas des droites mais des gifles de pure bonhomme, la te-hon pour l’mec en plus Tensho l’avait même pas r’marqué mais s’té son padre en face d’lui alors quand un papa s’mange des baffes du ptit fifils à sa maman c’est les boule. Surtout qu’le bonhomme il avait la même tête que sa mère alors forcément il allait être reconnu mais osef il continu sa ronde de starbaffe à la vas-y comme j’te pousse. & bim & bam & boom, la derniere passa a coté mais il décida d’rajouter un truc beaucoup moins gentiment.

«Hey l’ancêtre touche pas à la famille l’mec qu’tu vois la c’est mon bro tu l’touche j’t’éclate ta reume, capiche l’vieux, nous on blague pas nous on massacre tout et nous on est la BAAAAASE.  FAMIGLIA FORTE mon vieux. Tu vas nous craindre et nous lécher les bottes. »

Tensho était déchiré mais il décida d’se rendre au coté du bro & d’lui donner sa deuxième teille d’saké & ouè on est bon ou on l’est pas. & quand on test la famille on récolte qu’une chose la merde royale divine et sans limite, quand deux mecs s’trouvent en face d’un pecno incapable d’nous tester, bah il s’mange des baffes et il s’mange.

« Katon, Dai Endan. »


Et ouè nous dans la famille les vieux on les crames j’aime pas laisser des traces alors autant tout cramer, la foret qui s’trouvait derrière l’mec partit en centre, et l’mec lui bah j’sais pas trop d’fumer pour l’moment alors osef il adviendra s’qu’il adviendra ma gueule tu vois s’que j’veux dire où quoi ? Tout s’que j’sais c’est qu’le mec sur l’quel l’vieillard cognait pas il est plus qu’un tas d’centre bon à sniffer tu vois s’que j’veux dire ou bien ? Allez j’laisse l’frère bouger un peu histoire d’délirer comme il se doit.

Techniques utilisés.
Spoiler:
 

__________________________________________________



°~~. L'akatsuki régnera et le monde tombera .~~°

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tobi
Leader de l'Akatsuki | Admin
avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 06/05/2012

MessageSujet: Re: Le duo deviendra trio   Lun 2 Juil - 3:26


┃Saké Ment Bon┃


Okay okay okay. Moi c'est Tobi en direct de la forêt, y'a mon srab Tensho en direct de la forêt, et y'a l'autre piclo en direct de la forêt. Nous on est des gars sûrs mec, hamzet. Le type là, j'le test en clash il répond même pas il essaye direct de me planter dans l'coeur. Wallah c'est pas comme ça qu'ça marche ici. Ici on est les kings, on fait d'la monnaie facile, on tize, on fait les bails et on nique les rasdep. Et l'honneur pélo c'est la base. C'est soit tu répliques soit tu t'couches, et lui là il s'était couché. Au sens propre en plus. Le mec a voulu jour le fou avec moi, il m'a traversé et s'est éclaté au sol, la lèvre ouverte et tout l'bordel. Et direct il a prit peur, position défensive et tout, c'était tout tracé on allait l'éclater, comme une pute sur un putain d'chantier, à quatre pattes en mode vite fait j'tai fourré.

Mais putain !! Vous êtes qui vous deux ?!? Et toi l’espèce de connard au masque à deux balles, pourquoi t’es pas mort ?

Ahahahahahahaha ! T'en entendu ça bro, il m'a traité de connard ! Crari il fait l'mec il a la lèvre en sang !

Tensho dégagea son masque et avala une bouteille de Saké cul sec. Putain, du fluide régénérateur, il m'en fallait ! J'avais soif putain, comme un chameau en plein désert, ou comme un clochard en pleine nuit, à toi d'voir c'qui te fait le plus d'effet. C'était vraiment une poche lui, la bouteille cul sec éclatée au sol, et v'là qu'il commençait à courir vers le cinglé aux yeux rouges. Il lui gerbe dessus j'suis refait. Scène assez étrange, il tomba mais lui éclata le tarin d'un coup de pied magnifique en mode mouvements d'ivrognes. Bilan des courses, du sang plein les cheveux pour lui. Ahahaha soit pas deg ma biche, il t'as juste souillé. Moi j'me s'rais battu.

Yo l’frustré arrete dcraquer nous on va tmontré s’que c’est d’kiffer, tu vaaaaaaaaaaaaaaaas morfler.

Et là, les claques volèrent, ouais mon gars. En mode padre il l'alluma après l'avoir ralentit, une claque, deux claques, trois claques, jusqu'à c'qu'il retrouve à peu près ses esprits pour éviter la dernière. J'imagine même pas être à sa place, humilié après avoir torturé un pauvre type, prendre des baffes comme ça c'est la hass.

Hey l’ancêtre touche pas à la famille l’mec qu’tu vois la c’est mon bro tu l’touche j’t’éclate ta reume, capiche l’vieux, nous on blague pas nous on massacre tout et nous on est la BAAAAASE. FAMIGLIA FORTE mon vieux. Tu vas nous craindre et nous lécher les bottes.


Ouh l'poto il commençait à être bien fait là, bien frais aussi, les deux, enfin un peu des deux tu vois l'délire. Effet de la tize oblige. Tensho bougea vers moi en ignorant l'autre gars et me fila une teil. Un tchek en guise de mes acceptations les plus sincères de ce délicieux breuvage et j'décapsulais l'engin pour siffler le tout. Ah putain ça fait du bien, t'sais cette chaleur qui traverse ton corps, laisse tomber l'ecstase mon pote. Ça s'agitait un peu dans mon bide, j'avais bu trop vite, et là j'tai posé une de ses éructations j'texplique même pas. Un truc de papa mais violent.

J'ai roté, j'ai roté ! Ahahaha il était trop beau. Putain j'vais faire les JO j'crois.

Et la y'a tout qui prit feu, une grosse boule crama la forêt, le torturé, et p'têtre le tortureur, j'en savais foutrement rien. Mais moi, j'me suis taillé vite fait, tapé un sprint dans la forêt, en hurlant comme un môme, j'avais besoin de me défouler. Tu fais la comparaison avec un clebard j'te promet je te retrouverais et je te dépeucer, euh dépucerais, nan, dépucellerais ma p'tite ! Au beau milieu de la forêt, je posai une main au sol et invoquais mon brave compagnon de combat... L'âne ! Je montais sur son dos, attrapais un bout de bois en guise de fouet, et le fit galopait jusqu'à la scène du 'combat'.

Spoiler:
 

Me revoilaaaaaaaaaaaaa les Bee Gees, alors c'est quoi le bail, t'es tombé en panne ? T'as voulu clasher la famiglia mais t'as oublié tes vannes ? Attends, attends, mais c'est ton cul où c'est ta face ? Ton visage est ambigü un peu à l'image de ta race. Breeeeeeh, c'est Tobiouzou ! Ânik, en avant !


L'âne chargea droit sur le type en émettant des gémissements d'âne, normal. Criant tel un empereur fonçant droit sur sa cible, je fouettais le bestiau avec mon bout de bois que je lançais bientôt droit sur la tête d'Hisa. En une fraction de seconde, je me téléportais dans son dos et d'une balayette le mis à terre. J't'ai fait ça en deux - deux, et en mode raclure j'lui balançais trois coups de pieds dans les côtés. Ah ouais ça casse vite ces trucs là hein, il a du les sentir passer ceux là. Bim bam boum la chatte à McDoum. Et pour continuer l'humiliation jusqu'au bout, l'âne passa à côté de lui et lâcha une sale caisse près de son nez endolori.

Petit t'es facile à casser, comme les jambes à Djibril ! T'es pas au niveau biatch !


__________________________________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hisashi Mitsui
Niveau ANBU - Le démon de Kumo
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 01/06/2012
Age : 22
Localisation : Tapi dans l'ombre, prêt à bondir sur ma proie...

MessageSujet: Re: Le duo deviendra trio   Lun 2 Juil - 12:34



Alors que j’attendais une réponse des deux hommes en face de moi, celui qui portait un masque d’ANBU le retira tout simplement. Il sortit ensuite une bouteille et avala son contenu en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. En observant son visage, je semblais le reconnaitre, mais je n’arrivais pas pourtant à mettre un nom dessus. Avais-je déjà rencontré cet homme dans le passé ? Peut être, bien, mais d’où pouvais-je le connaitre ? En y réfléchissant, je me souvins en effet d’une personne, mais c’était une femme, non pas un homme. Il y’a peut être une vingtaine d’années, j’avais fait l’amour avec une jeune femme de Konoha. C’était un membre du prestigieux clan Uchiha. Mais donc pourquoi ce gars là lui ressemblait tant ? C’est alors qu’une idée germa en moi. Après tout, peut être était-il son enfant, et donc par voie de conséquence le mien. Non, moi père, c’était inenvisageable enfin… Et puis à en juger sur son apparence, on n’aurait pas dit un Uchiha ce bonhomme, non je devais me tromper. Mais pendant que je voulais m’en persuader, le type jeta la bouteille au sol, elle se brisa, et là, ses yeux devinrent aussi rouges que les miens. C’était le sharingan !!!

Soudain paralysé par la surprise, je ne bougeais pas quand l’homme fonça vers moi pour me frapper. Quand il me rata et tomba, je pris en revanche son pied en plein dans le nez. Le choc me déstabilisa quelque peu, mais pas assez pour me faire tomber à nouveau par terre. La douleur de mon nez me fit grogner de mécontentement. Cet espèce de merde m’avait touché alors qu’il aurait dû me louper normalement, ça me foutais vraiment les boules. Je ne fis ensuite guère attention aux paroles de mon opposant. J’étais trop occupé par la révélation que je venais tout juste de découvrir : j’avais bel et bien un fils. Moi le démon le plus impitoyable de Kumo, j’avais eu un enfant. Je n’arrivais pas vraiment à y croire, même si c’était pourtant évident. C’est là que mon « fils » lança de nouveau une offensive. Je voulus le contrer, mais je m’aperçus que ma vitesse avait baissée de moitié, et n’y étant pas habitué je n’avais rien pus faire encore. Au moment où je pensais prendre une mandale en puissance, je ne reçus que paire de baffe, puis une troisième. J’arrivais à peine à croire que je prenais en ce moment même de vulgaires baffes de merde. Quand il voulut m’en coller une quatrième, s’en était trop, et je pus parfaitement l’éviter en me décalant sur la droite. Mon rejeton parla une nouvelle fois, mais toujours, je n’y prêtais pas attention, il faut dire que je me fiche des paroles des gens lorsque je combats, du moins en général.

Quand il eut fini de déblatérer sa merde, mon fils inspira et cracha vers moi une immense boule de feu, sans faire le moindre sceau. Je connaissais cette attaque, c’était sans nul doute le Katon Endan, mais en plus important. Comme ma vitesse actuelle ne permettait pas plus, je ne fis que mettre mes bras devant moi pour me protéger légèrement. La force de la boule de feu me projeta en arrière, en me laissant au sol. Mes vêtements étaient en partie calcinés, du sang coulait de plusieurs plaies ouvertes sur mon corps, et je sentais que riposter allait être dur pour moi. Mais je me devais de vite me relever, ce que je fis avec peine. Une fois debout de nouveau je vis une scène bien particulière. L’homme au masque orange fonçait vers moi, mais sur le dos d’un âne vulgaire. Mais bordel de merde, ils se foutaient vraiment de ma gueule ces deux là. C’en était trop, j’allais riposter, et très fort. Quand j’allais attaquer, je sentis mes jambes se dérobé. Je me retrouvais une fois encore allongé sur le dos. Le choc avec le sol me fit cracher du sang. Sans que je comprenne trop ce qui se passait, le type au masque orange me collait des coups de pieds dans les côtes, j’en sentis d’ailleurs deux se fêlé. Là, ce foutu âne s’arrêta près de moi, et me péta littéralement au nez. Par « chance » celui-ci étant cassé, je ne sentis rien du tout. Maintenant c’en était trop, à moi de riposter. Le visage en sang, et déformé par la haine, j’effectuais une très brève série de sceau. Je tendis ensuite mon bras vers le gars au masque orange, et une prison aqueuse se forma autour de lui, pour entraver ses mouvements et le noyer à petit feu. Tandis que mon fils n’était pas très loin de moi, mais pour l’empêcher de faire échouer ma technique, je lançais d’un geste de bras, une onde de foudre autours de moi, et bien sûr, aussi, dans l’eau de la prison. Alors à genoux, je crachais un bon paquet de sang, toussotais, et plantais mon regard dans celui de mon fils, sans faire attention à l’homme dans la prison aqueuse.


-Toi là, le gamin, est-ce que ta mère s’appelle Tatsuya Uchiha ?


Techniques utilisées:

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uchiha Tensho
Niveau ANBU - Le maître du temps.
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 27
Localisation : dans une grotte attendant la fin de tout

MessageSujet: Re: Le duo deviendra trio   Lun 2 Juil - 13:33

The révélation.


Foutaise, mes techniques avaient fait l’effet escompté, le pied qu’s’était, l’vieillard avait morflé comme promis, il avait la gueule en sang, l’corps en charpi et les nerfs à vifs, youpi pensais-je il avait douillé le petit bonhomme, mais s’pas tout tobi lui avait infligé des mandales dignes d’un film de bruce Lee, les cotes brisés, la douleur augmentant, l’homme s’mangea la te-hon du siècle, l’âne v’nait de lui lâcher la caisse d’la mort qui tue, un truc que même tensho senti de loin ca fouettait. Mais v’là l’mec il était pas décidé à rester au sol, il s’releva et vint foutre l’bro dans une boule de flotte qui r’semblait plus a une substance bizarre que j’citerai pas. Baaaaaah l’bro il allait s’vénère puissance dix le ptit père, mais s’pas tout. L’autre ancêtre là il décida d’menvoyer une technique raiton, et la ptite cocote la bah elle m’propulsa dans l’tron d’un arbre, s’pas tout en m’y éclatant, mon épaule fit CRAC sur la tête de oim j’avais mal mais Osef j’me leve tranquil pépère t’as vu et sans savoir trop pourquoi j’commence à redescendre DIRECT. En mode normal que j’étais r’devenu, non mais il s’prend pour qui l’daron la ? Il à vu la vierge il à sucé un âne avant d’sen prendre a nous ma parole. Mais s’pas tout l’boiteux la il m’parle d’la mother la reine de mon cœur la 1ère femme de ma vie bluf il la connait, mais vla j’me rappel elle m’avait parlé d’un mec aux cheveux gris qui l’avait taro et abandonné elle la plus belle de toute un mix d’megan fox et d’inna t’as vu la bombass qu’c’est un peu. Bref on s’en fou un peu. Il m’parle il m’parle j’écoute sans plus, trop dégouté qu’il soit certainement l’daron OMAGAD j’ai giflé le padre, j’lui est cramé la gueule et par d’sus l’tout. Il pine la mother la plus sublime des femmes, il l’abandonne il donne la vie à un pure beau gosse. Mais il fait l’malin à toucher au bro en plus. Tensho active encore une fois l’sharingan il ralentit l’temps COMME d’hab t’as vu, et après il descend une teille d’sake ‘ bah ouè toujours avec du liquide de secours’. Il s’approche comme une balle et chope la tête d’hisa, il l’inspecte sous tous les angles, et il remarque que l’mec à exactement les mêmes traits sous les yeux que lui, pinaise c’est l’daron s’dit-il OK.

« Ma mère s’ma mère ouè t’l’as connais et apparemment t’es l’padre d’la famille ».

Vénère le ptit gars il arrive plus a s’Cont’nir et lui envoi un direct du droit dans la gueule suivit d’un coup d’genou et pour finir lui plante un katana dans l’pied, il était déglingué d’la tête, mais v’là même dans s’t ’état des larmes coulèrent, son honneur était en jeu, la mémoire d’la daronne alors c’est BIM BIM BADABOOM BIM BIM BADABOOM il lui envoya une série de starbaffe encore et toujours il était vénère, l’mec avait fait bluf la madre s’té une tepu t’as vu et on fait pas sa à une femme aussi parfaite qu’megan & inna. ZEBI il à cru s’té brad pitt l’mec allez remballe, la ptite séance gratis d’chirurgie facial qu’il venait d’se manger allait l’calmer. Tobi fut donc libéré, & s’kiffant, parce que tensho lui dit, d’en faire s’qui voulait s’té plus son problème il avait vengé sa mère. Il dit donc genre dégouté d’la life.

« Vas-y bro s’le daron bute le recrute le, fait s’que tu veux MAIS castre moi s’macaque. »

S’té divin la punition qu’il venait de recevoir mais sa s’rait légendaire si tobi l’finissait, alors Osef jle laisse le ptit vieux et jme décale vers l’arbre un peu plus loin sur une branche plus exactement, j’sors une autre teille d’saké et j’la siphonne plus lentement cette fois histoire d’mater les scènes à venir. Kiffant ou non on verra t’as vu mais l’bro il sait lui s’que j’pense des darons alors c’est a lui d’voir s’lui l’boss en prime donc il fait s’qui veut tu vois les by ou bien ? Moi j’men branle maintenant, sauf si on m’dit d’bouger, j’suis l’tombeur d’ses dames, l’cupidon d’se monde, & l’flémard des champs d’bataille, j’préfère marcher que courir, j’pref baiser que tuer, & j’pref tizé qu’parler. Tu vois l’délire ou bien ? J’suis pas l’genre d’mec à m’épuiser bêtement, mais v’là tu m’cherche tu m’trouve, & quand tu m’trouve tu trouve la famiglia. À Savoir l’bro l’mec qui est toujours à téco d’moi qui porte un masque chimique & qui s’amuse a casser les cotes..

__________________________________________________



°~~. L'akatsuki régnera et le monde tombera .~~°

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tobi
Leader de l'Akatsuki | Admin
avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 06/05/2012

MessageSujet: Re: Le duo deviendra trio   Ven 6 Juil - 2:50


┃Better Than Tv Reality┃


Ah l'bordel. Un truc de fou j'texplique même pas ma poule. Walla les deux ils étaient de la famille. Nan mais attends un peu là, trop bu, trop fumé, où la conjoncture faisait tout pour me faire péter un câble ? Complètement improbable, mon gars sûr et moi on lynchait pépère un type pour s'amuser, le type venait de lyncher un autre type pour s'amuser - comme quoi tout le monde lynche un type au final - mais le type c'était le padre de mon gars sûr. D'ailleurs, en parlant du type, il m'avait foutu dans une boule d'eau. Zarma il m'a prit pour un papaillou ou c'est quoi l'délire ? Nan mais c'est de la folie, c'est de la folie, c'est de la putain de folie. Le type ose essayer de m'atteindre. Ok il me connaît pas, ok il sait pas à qui il s'attaque, ok on s'est foutu de sa gueule, ok on l'a lynché, mais putain on vit tous dans la même street. Ici y'a des putain d'règles. Sur la vie de ma putain de mère, si un mec te lynche, tu le respectes, encore plus si il te charge à dos d'âne. Ça veut tout dire, ça veut dire que le mec peut faire ce qu'il veut de toi, alors tu t'inclines. Ouais y'a deux choix dans la street, soit tu domines, soit tu t'inclines, et quand tu peux pas être en position de force, tu t'inclines pour rester en vie. On est comme des animaux, la loi du plus fort. On est des putain de chien ma gueule. Moi j'étais un mâtin de Naples, le genre de clébard qui butait des lions dans les arènes romaines, lui s'était un shitzu, le genre de iench qui fait les gros yeux mais qui est pas au niveau. Pourtant il avait du potentiel le gamin.

Le fiston c'était pris un coup de jus, moi j'étais toujours dans ma boule et je contenait ma putain de folie. Je jouais avec les bulles pour pas sortir et le fumer, j'avais d'autres bails pour lui. Deux trois étincelles dans la gueule, putain j'ai pas aimé ça non plus. Avant que je sorte lui régler son compte, le bro lui avait déjà cassé la gueule, le fils qui tape le padre, ça c'est le genre de truc que tu tweet direct. alors j'ai sortit mon Iphone et j'ai tweeté. Naaan c'est pas vrai ! Nan moi j'suis sortit de ma bulle dès qu'il a rompu le contact, et debout en train de les matter se taper, j'ai bu la moitié d'une teil de saké. De nouvelles baffes dans sa gueule, fallait lui remettre le crâne droit là. Il me dit de le finir, j'allais accepter avec plaisir. Dès qu'il partit sur sa branche, je regardais le type allongé au sol récupérant de la branlée qu'il venait de prendre. Un déchet mon gars, pire que quand je me met vraiment mal. Et c'était pas encore la fin. Je le prit par le col, le levai d'un coup, et le projetai contre un arbre.

J'texpliques pélo, tu bouges d'un poil, j'te dénuque, t'es pas à mon niveau alors fais toi p'tit gamin.

Je lui dis ça en le mattant droit dans les yeux, et en me téléportant chaque seconde à un endroit différent pour lui montrer que j'étais pour lui intouchable. J'en profitais pour le ligoter contre le tronc d'arbre en me téléportant alternativement derrière et devant l'arbre avec du fil discret, et avant même que j'ai pu finir ma phrase, il était noué au tronc. Il était temps de causer. Plaçant ma main dans le creux de mon autre main, j'invoquais des moules, et les mangeais en en lançant deux trois à mon srab derrière moi assis sur une branche. Je lançais les coquilles vide sur le type accroché à l'arbre. Puis je vins vers lui, lui prit les cheveux pour plaquer sa tête contre le tronc, et lui mit deux petites baffes insolentes avant de la castrer d'un coup de genou. Je lui remis deux petites baffes insolentes et revins m'asseoir devant lui.

Alors p'tit con, à part baiser sa mère et la lâcher, tu fous quoi dans ta vie ?

Je le regardais droit dans les yeux, l'opercule de mon masque dévoilant mon oeil droit, rouge. Rouge comme le sang qui coulait de sa bouche, de son corps, rouge comme l'incompréhension qui devait l'habiter, rouge comme la honte qui devait le traverser, rouge comme la faiblesse qu'il devait combler. Rouge comme ma domination sur celui qui m'écouterait et me respecterait, celui qui deviendrais un compagnon d'arme. Rouge comme l'hymen d'un croisement entre Megan et Inna qui lâchait, rouge comme l'enfant plein de sang qu'elle mit au monde, rouge comme sa douleur lorsqu'elle décéda, rouge comme la haine de Tensho, et rouge comme les baffes qu'il lui avait mises, qui avait du lui faire putain de plaisir. Et là, j'attendais sa réponse de merde, toujours en le caillaissant de moules, et en buvant du saké que je venais de sortit. Morale de l'histoire, tu fais l'chaud avec la famiglia, tu le regrettes. Tu te fais humilier, comme il faut, et le pire, c'est que tu peux rien y faire, parsk'euh le bro et moi, on était des monstres.

__________________________________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hisashi Mitsui
Niveau ANBU - Le démon de Kumo
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 01/06/2012
Age : 22
Localisation : Tapi dans l'ombre, prêt à bondir sur ma proie...

MessageSujet: Re: Le duo deviendra trio   Sam 7 Juil - 11:56


Toujours dans l’attente d’une réponse, j’attendais, immobile, récupérant de la branlée que je venais de prendre et essuyant le sang qui coulait inlassablement sur mon visage. Mais ce n’était pas fini pour moi, malheureusement non. Tensho activa de nouveau son sharingan, et je sentis encore une fois mes mouvements se ralentir. Il avala cul sec une nouvelle bouteille de saké et fonça alors vers moi. Il me saisit la mâchoire et commença à m’examiner. C’était en tout cas ce qui semblait être ce qu’il faisait. Mais pourquoi donc m’observait-il ainsi ? Il ressemblait à sa mère, pas à moi. Bah qu’importe, de toute façon, moi j’étais bloqué là. Il me dit alors que j’étais bien son père. Ce qui montrait bien que c’était ce qu’il cherchait à savoir en m’examinant de la sorte. Et là, sans crier gare, il me cala un direct du droit magistral, je sentis mon visage se déformer légèrement sous la puissance du coup. Suite à quoi, il me mit un coup de genoux et enfin termina en me plantant son katana dans le pied droit. La douleur commençait à devenir insoutenable depuis tout à l’heure. Mais jamais je ne ferais à mon fils, non désiré qui plus est, le plaisir de montrer les signes de ma souffrance. Néanmoins je crachais un bon paquet de sang. Il a dit alors à son copain avec le masque orange de faire de moi ce qu’il désirait. Et pour une raison inconnue, je sentais que j’allais encore plus douiller dans peu de temps.

Tensho s’écarta alors pour se percher sur une branche tandis que je tombais au sol, mes jambes ne me soutenant plus un court instant. Mais à peine étais-je à terre que je sentis une main me soulever par le col avec force. Et sans comprendre ce qui se passait je me mis à voler pour ensuite percuter un arbre avec fracas. Putain d’enfoiré avec ton masque orange, c’était ce guignol qui venait de m’infliger ça. J’aurais voulu l’insulter, mais je n’en eu pas l’occasion. Comme j’étais à genoux, je me relevais avec grande peine. Mais là, l’homme au masque fonça vers moi. Mais d’une manière tout bonnement incroyable, il se téléportait sans cesse. Je n’arrivais presque pas à suivre ses mouvements, et sans que je comprenne ce qui se passait, je me retrouvais attaché à l’arbre que je venais de percuter, mes déplacements étaient totalement entravés, je ne pouvais plus rien faire du tout. Je pensais bien entendu que j’allais encore une fois prendre cher, mais non. L’home s’asseyait alors et invoqua des moules qu’il se mit à manger. Mais bien sûr, pour m’humilier il me balançait les coquilles vides à la tronche. Quand enfin il se releva, s’approcha de moi. Saisissant d’une main mes cheveux, il me mit deux petites baffes ridicules. Mais particulièrement efficaces pour tuer l’amour propre de quelqu’un. Là, une grande souffrance apparut lorsqu’il me castra presque littéralement en me callant un sublime coup d genoux dans les parties. Et il finit son massacre avec deux nouvelles baffes, avant d’aller se rassoir. Il me demanda alors ce que je faisais dans la vie mis à part de coucher avec la mère de son compagnon et de me tirer. Et en attendant une réponse de ma part, il recommença à me balancer des coquilles vides à la tronche en sirotant son saké, peinard quoi.

Il plantait dans le mien un regard rouge comme le sang. Et là je pouvais constater enfin que c’était un sharingan qu’il avait là. Ce qui signifiait que je devais faire face à deux Uchiha en même temps. C’était un combat perdu d’avance dans mon état, je ne pourrais pas l’emporter, nul doute là-dessus. L’homme au masque orange me surpassait de loin, et mon fils semblait être de la même trempe que moi. Bref, c’était une chose inutile et débile que de vouloir résister. Et j’aurais dû m’avouer vaincu et me soumettre à leur volonté. Mais ce n’était pas mon genre. Je suis, comme la mer, indomptable. Comme le vent, je file sans que l’on m’arrête. Tel un requin j’étais le prédateur des fonds marins, et eux rien de plus que des proies dans ma lignes de mire. Du moins c’est ce que je voulais me convaincre moi-même. Car eux étaient bien les chasseurs et moi la proie. Mais vous savez, on ne peut raisonner un démon, surtout pas celui qui vit en moi. Et comme s’il avait été insulté lui et non moi, il se décida à reprendre le contrôle sur mon corps et mon esprit. Sur mon visage, un sourire sadique se forma, comme si j’étais maître de la situation. Mes yeux rouges devinrent aussi cruels et vicieux qu’à mon habitude. Alors, je me mis à rire comme un démon quelques secondes. Je ne portais plus la moindre attention à la présence de l’homme au masque orange assis en face de moi. Je ne faisais que fixer sadiquement Tensho, comme pour le provoquer.

-Eh toi là, mon cher « fiston ». Tu te souviens bien de ta mère hein. Ouais t’vois cette chaudasse là. Tu as bien l’image en tête ? Eh bien figure toi que j’ai jamais rencontré une nana avec le feu au cul autant qu’elle de ma vie. J’te dis pas comme elle en demandait le soir où malheureusement j’ai eu la faiblesse de te concevoir, petit déchet. T’étais pas désiré, je te voulais pas et ta salope de mère non plus t’a compris. Si j’avais su que tu vivais je t’aurais buté moi-même c’est clair petite merde ? Et j’aurais rendu service à cette petite allumeuse, putain ça ouais !!! Je tournais alors ma tête en direction de Tobi. Allez espèce de guignol fais ce que tu as à faire j’en ai plein le cul de voir sa sale tronche à c’lui là.


__________________________________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uchiha Tensho
Niveau ANBU - Le maître du temps.
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 27
Localisation : dans une grotte attendant la fin de tout

MessageSujet: Re: Le duo deviendra trio   Sam 7 Juil - 22:55

The angel of the devil.





Alors qu’il était là sur la branche à ignorer totalement le déroulement du combat, mais il entendait juste les fracas les divers coups porté à Hisashi, puis un silence pesant et enfin un bruit de fatigue, un souffle long et continu comme si les attaques portés avaient mit à bout de force le vieillard. Celui changea, ce n’était pas son apparence qui me le fit comprendre, mais son chakra qui avait noirci à une grande vitesse. Ce changement soudain, remit les idées de l’Uchiha en place, mais se n’était pas le plus grave dans le moment présent, en effet, Hisashi avait eux le malheur de parler d’une chose qui était considéré par Tensho comme l’une des choses les plus importante à ses yeux. Sa mère avait été impliquée dans le combat qui se déroula, des insultes avaient été proférées. Une chose que Tensho ne supportait pas d’autant plus que certaines choses avaient été dites sans le moindre fondement et d’autre encore avaient été prononcé sans le moindre mot de vrai, mais les insultes avaient suffis au jeune homme pour décider d’intervenir de façon sérieuse, plus question d’alcool de blague ou de chant, il se leva de sa branche concentra chakra celui-ci avait été augmenté d’une façon tellement violente, que la branche ici présente avait été brisé sous la pression. Sachez une chose, quand un Uchiha entre dans un rage sans nom son cosmos se transforme et atteint une noirceur sans précédent, celle du démon faisait pale figure en comparaison. C’était comme comparer un louveteau et un grand chef de meute.

La différence était flagrante mais ce n’était pas tout, arrivé au sol, son sharingan redevint normal, trois pupilles comme s’il comptait combattre de toute ses forces mais il n’en était rien, il avança et en arrivant face a lui, son sharingan changea et une fois encore il vint pétrifier Hisashi sur place, et le figea dans le temps, ralenti encore une fois cette technique, Mitsui devait la détester, mais n’ayant pas beaucoup bougé depuis le début du combat, il ne pouvait pas s’être habitué a un tel changement de vitesse, mais ce n’était vraiment pas fini pour le démon de Kumo, il ne vit pas venir le premier coup, un simple coup de genou dans le visage, suivis d’une droite le torse. Pour finir, une gauche dans le visage qui coucha le vieux au sol, puis son regard changea, il devint plus compliqué et se plongea dans les yeux d’hisashi. Cette technique était l’un des Genjutsu de l’Uchiha une technique mise au point durant un entrainement intensif qui lui avait permis de faire de son sharingan l’un des plus uniques qui soit. Hisashi se vit vieillir, voyant sa peau se flétrir, puis tomber, ceci lui procura une douleur sans nom, puis il vit sa chaire entrer en décomposition cette douleur elle était insupportable. Mais le Genjutsu se bloqua maintenant laissant la souffrance monter. N’ayant vu de Tensho que sa technique de ralentissement, Mitsui ne pouvait savoir qu’il s’agissait d’une illusion, a l’inverse du temps ralenti, le temps avait été accéléré à une vitesse infini. La douleur était telle que le démon ne pouvait plus que parler ou écoute. Tensho dit alors.


« Ma mère n’a jamais eux plus beau cadeau de toi que ma création, tu as été l’une des plus mauvaises passe de sa vie, mais grâce à toi elle est morte en ayant connu le bonheur, le bonheur d’avoir été mère. Elle a certes fais l’erreur de me créer avec toi, mais si tu remarque bien, l’erreur est plus tienne, ce n’est pas moi qui me tien au sol face à mon fils « non désiré » c’est toi et uniquement toi, je ne suis plus l’enfant innocent et inoffensif du passé. Par ton acte tu as créé un homme capable de contrôler le temps et de le modifier à sa guise, alors maintenant, répond aux questions qui t’on été posé et j’envisagerai de stopper cette technique et de te rendre ton apparence et ton corps de jadis. Continu a faire ton malin avec nous et tu retourneras dans le néant d’où tu es venu. »

C’est mots avaient été prononcés sur un ton sérieux et très sec, montrant qu’il n’était plus dans le même état que tout à l’heure, de plus, ses mouvements étaient eux beaucoup plus soigné et plus gracieux. Comment un homme qui était il y a quelque minute complètement saoul pouvait être maintenant droit comme un « i » et capable de faire des choses aussi complexe qu’un mouvement dans le temps aussi bien ralenti qu’accéléré. Il était capable du pire comme du meilleur. Et comment pouvait-il être en mesure de montrer une tel quantité de chakra, tout en se battant comme un fauve.

__________________________________________________



°~~. L'akatsuki régnera et le monde tombera .~~°

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tobi
Leader de l'Akatsuki | Admin
avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 06/05/2012

MessageSujet: Re: Le duo deviendra trio   Dim 15 Juil - 1:13


┃STOP┃


En fait, on est tous des putain de connards de lunatiques. On sait pas s'tenir, un coup on est heureux, un coup on est prêt à chialer ou alors on est vener à tout péter. Tout ça à cause de tout, et de rien. La vie cette sale race, c'est elle qui domine. On est jamais maître de nos putain d'émotions, on fait face à une force surnaturelle qui agit sur notre personne comme elle en a envie. En fait.. non rien, laisse tomber. Toi aussi t'es un connard t'façon. Bref. Cette petite morale à trois francs six sous, elle s'applique dans n'importe quelle situation. Genre là. Là y'avait un type qui comprenait rien à ce qui lui arrivait, et qui d'un coup, péta un putain de câble. À côté de ça, y'avait un autre type, censé être complètement cramé, qui devint plus sérieux que jamais. La conjoncture aidait ce changement de situation, il est vrai. Déjà les deux étaient père et fils, venaient de l'apprendre, le fils avait tabassé le père, le père avait insulté la mère du fils et là le fils allaient l'éclater, crois moi.
Donc, comme je t'ai dit, les deux là étaient passés en mode super sayen. Le padre ressemblait à un type pas tout à fait net dans son casque, et le figlio lui faisait honneur à la puissance des Uchiha. Et Tensho recommença à le taper, du corps à corps après avoir ralenti l'autre bonhomme, putain il en avait encaissé aujourd'hui le pauvre. Et il n'avait rien pu faire, strictement rien. Il était totalement impuissant, et c'était ça le plus dramatique pour lui. Un homme comme lui, avec une aura si malsaine, imaginez le un peu dans cette situation. Il était un lièvre, et deux aigles royaux avaient frappés en si peu de temps. Pourtant, comme je l'ai dit, son attitude, son chakra, son faciès le rendaient similaire à tout, sauf à une proie. Et puis il avait l'air taré, un putain de taré sanguinaire, c'est bien les mec comme ça. Pour les gérer, y'a pas trente-six recettes de grand mère, y'en a une seule, en deux points. Premièrement, t'instaures un climat de domination qu'ils sont obligés de reconnaître, tu leur montres que tu es le plus fort. Deuxièmement, tu leur permets d'assouvir leurs pulsions. À ce moment là, ils te sont fidèles et loyaux, tout simplement parce qu'ils n'ont personne d'autre à qui se raccrocher, et que tu es le seul qui leur fait croire que leurs vies sont heureuse. Une question de psychologie frérot. La premier point avait été accompli, parfaitement, une bonne branlée humiliante, rien de mieux pour montrer à quelqu'un qu'on domine. Ça force le respect, obligatoirement, même si à contre-coeur pour les moins nobles. Maintenant, il était temps de finaliser le truc poto.
Une main sur l'épaule du bro juste après m'être téléporté à ses côtés, et une légère pression vers l'arrière pour attirer son attention succédèrent à quelques mots.

Calle l'enroule frérot, va te calmer un peu plus loin, je m'occupe de lui.


Qu'il ait autant prit au sérieux ce combat d'une minute à l'autre, et qu'il ait utilisé son genjutsu aussi vite trahissait ses émotions. Fallait calmer le jeu un peu, et père ou pas, connard ou pas, j'avais déjà des projets pour ce mec agonisant au sol, supportant la douleur tant bien que mal. Un mec comme lui était perdu, n'avait aucun but, et c'est pourquoi il serait si facile pour moi de le mettre de mon côté. Tensho m'avait écouté, il avait stoppé d'un coup son genjutsu, et était partit un peu plus loin sans rien dire. Il me connaissait, il savait qu'il fallait m'écouter, surtout quand les sentiments personnels faisaient surface. De mon côté, je m'accroupis vers la tête d'Hisashi. Sérieusement, il avait morflé l'enfoiré, il était incapable de bouger normalement, complètement sonné, pas étonnant après tout.

T'as pas vraiment répondu à ma question, alors je vais le faire pour toi. Tu ne fais strictement rien dans la vie. Je vais même aller plus loin, t'es un déchet. T'es un shinobi et de haut niveau, y'a pas de doute possible, mais t'es personne. Avant qu'on arrive, tu torturais un type, un mec t'as embauché pour ça, hein ? T'en est réduit à te vendre au plus offrant pour pouvoir bouffer. Le seul mérite que t'as, c'est d'aimer faire souffrir les faibles, y'a p'têtre que ça qui te permets de pas péter un câble. Parce que regardes toi, t'es pitoyable, ta vie est pitoyable.. Alors que tu as tout pour réussir. Malheureusement, les types comme toi, ils n'ont aucun idéal, aucun but concret. T'es un taré, un sanguinaire, et ta seule envie est de torturer, tuer, faire couler le sang. J'ai vu tes yeux. Contrairement à tous ceux autour de toi, moi je l'accepte. Je suis pas là pour te rejeter sous prétexte de ta supposée folie sanguinaire, ni pour te blâmer. Comme je l'ai dit, les mecs comme toi n'ont aucun but. La seule solution qu'ils ont pour se rendre utile, et se libérer de n'importe quel poids psychologique contraignant qui arrive forcément un jour, c'est de servir un autre idéal. Et le jour ou les types comme toi peuvent se mettre au service d'un idéal qui leur permet d'être eux-mêmes, et de faire couler le sang à flot, alors enfin ils peuvent être heureux. Sur ce, j'en viens au concret. L'Akatsuki, ça te parle ? Une organisation criminelle que j'ai crée, que je dirige, et dont ton fils fait partie. Rejoins nous, mets toi au service de ce que je souhaite accomplir, et tu pourras exercer ta passion à une plus grande échelle encore. Là seulement, tu deviendras un être complet.


Il devait être surpris de mon discours. Plus tôt encore, j'étais un abruti chevauchant un âne lui lançant des moules à la gueule, et là, étendu au sol, il venait d'entendre le raisonnement d'un homme tout à fait censé, et même extrêmement intelligent, permettez moi d'être narcissique, merci.

__________________________________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hisashi Mitsui
Niveau ANBU - Le démon de Kumo
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 01/06/2012
Age : 22
Localisation : Tapi dans l'ombre, prêt à bondir sur ma proie...

MessageSujet: Re: Le duo deviendra trio   Mar 31 Juil - 15:22


Quand j’eu fini de parler, une nouvelle fois, mon fils, réactif à ma provocation, fonça vers moi ni une ni deux. Il activa une fois encore son sharingan et je sentis mes mouvements se ralentir horriblement. De nouveau en face de moi, il m’envoya son genou en pleine face, puis un direct du droit dans le torse suivi enfin d’un dernier crochet du gauche qui me sonna un moment. Je m’attendais toujours à recevoir une série de coups, mais non, rien ne se passa. Jusqu’à ce qu’enfin je sente quelque chose d’étrange. Je sentais et voyais mon corps subir quelque chose de bizarre. Ma peau devenait molle et semblait vieillir à vue d’œil. Elle commençait à se fripé devenant celle d’un vieillard. Mais putin il se passait quoi là ? Alors que je m’interrogeais sur ce qui m’arrivait en ce moment, une seconde chose arriva. Ma peau maintenant vieillie commençait à se décomposer. A la vue de ça je me retenais de vomir, non seulement du fait de la vue horrible que le spectacle provoquait mais aussi par la douleur qu’il me causait. On aurait dit que ma peau pourrissait sur place, comme si mon corps était déjà mort et qu’il se décomposait à grande vitesse. La douleur montait toujours plus en moi et était plus qu’insoutenable. Comme c’était mon côté démon qui avait le contrôle en ce moment là, je ne ressentais pas de douleur mentale à proprement parler, en revanche je sentais parfaitement la douleur qui me rongeais. Je m’interrogeais donc sur la nature de mon mal. Il était certain que cela venait de mon fils, mais comment faisait-il ça ? Il était impossible que ce soit du ninjutsu, il n’avait rien fait en matière de signes. De plus aucune technique ne pouvait faire une chose pareille. C’était donc forcément une illusion. Mais pourquoi alors la douleur était-elle aussi insoutenable ? Je ne me doutais pas que l’origine de mon mal se trouvait être l’œil de Tensho, mais en revanche je me doutais bien que le ralentissement qu’il effectuait sur moi pouvait bien avoir un rapport avec ce qui m’arrivait en ce moment là. La douleur continua alors de monter, mais la décomposition elle n’avançait plus. Tensho prit alors la parole. Il me dit des choses sur sa mère dont je me moquais bien et se vanta ensuite de contrôler le temps puis me menaça de ne pas cesser sa technique si je n’étais pas coopératif. Ainsi donc cela venait bien de lui, donc aucun soucis pour ma vie alors, en revanche la douleur elle devenait vraiment insoutenable. Ceci dit, il me laissa aux mains de l’homme au masque orange.

Le dit personnage posa sa main sur mon fils pour le calmer et celui-ci cessa son jutsu avant de partir un peu plus loin. C’est alors que l’homme au masque orange commença un petit discours. Quand il eut fini, ce n’était plus le démon en moi qui avait les rennes en mains. J’étais complètement sur le cul. De manière figurée ainsi que de manière propre. Cet espèce de guignol, ce type stupide et insolite était maintenant on ne peut plus sérieux. Il me parlait comme un véritable meneur d’homme et j’étais obnubilé par ses paroles. Il voyait juste, mais je ne pouvais pas l’avouer totalement, j’ai ma fierté après tout… Mais le fait qu’il dise m’accepter tel que j’étais me fis très plaisir, ce n’avait jamais été le cas de personne auparavant. Et d’une certaine façon cela me rendait heureux. C’était donc à mon tour de faire un petit discours.

-Bien, pour commencer, espèce de guignol, je t’interdis formellement de dire que je suis pitoyable. Je ne te le permets en aucun cas, quel que soit ton niveau, je ne le tolèrerais jamais ça. Tu ne sais rien de moi hormis ma réputation peut être. Ne t’avise pas de me juger ou de me cataloguer aussi rapidement comme une arme sans but, sans rien. Je fais ce que je veux et quand je le veux, c’est bien pour ça que je suis mercenaire. Si je bosse ce n’est pas pour bouffer, ce n’est pas parce que je n’ai pas le choix. Je le fais pour m’occuper et me distraire. Je ne suis la pute de personne t’as compris ?!? Mais il n’empêche que tu m’as convaincu, j’accepte de rejoindre ton organisation. Si tu me propose de bosser pour toi en me laissant faire ce que j’aime faire, il serait stupide de refuser. En revanche, garde bien ceci en tête : je ne suis ni ta petite pute ni ton chien ni ton esclave. Je veux bien te voir comme un allié mais pas comme mon chef. Je n’ai pas quitté mon village pour me remettre sous les ordres de quelqu’un. Il m’est possible de travailler avec vous deux, mais jamais POUR vous. Si cela ne pose pas de problème je serais ravi de vous rejoindre…


Après avoir fini de parler, je plantais mon regard dans celui de l'homme au masque orange. Mais mon expression avait de nouveau changé, mon visage affichait les traits d'un homme calme et détendu, malgré la douleur qui m'habitait toujours. A présent, les deux hommes pouvaient bien voir que je pouvais parfois être autre chose qu'un tortionaire cruel, sadique et sanguinaire. Il en seraient sûrement étonné.


__________________________________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le duo deviendra trio   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le duo deviendra trio
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» trio scénarios
» Mon premier trio
» Mon premier trio est ridicule :P
» (A) Quoi télécharger, quoi installer, comment faire les trio...
» Trio de mercos sur un bateau, risque bien de sombrer dans les flots ! (PV: Jetch et Ketsueki)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi's Way :: Partie RP. :: Les différents lieux. :: La forêt de la mort-
Sauter vers: