Shinobi's Way

Forum Naruto à ses débuts. De quel côté vous placerez vous ?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Sasuke et Lumina de retour de vacances ! Naruto et Gray sont déplacés en modérateurs général afin de nous aider en cas de soucis éventuel, ne sait-on jamais. Recommencez à voter !

Partagez | 
 

 Reconstruction de l’hôpital [Mission Raizo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Raizo
Genin
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 01/07/2012

MessageSujet: Reconstruction de l’hôpital [Mission Raizo]   Mer 4 Juil - 21:52

Se matin la je m’étais réveiller de bonne heure, le soleil venais a peine de se lever, on entendait encore les oiseaux chantaient. J’ouvris ma fenêtre tout en fermant les yeux , je prit un grand bol d’air frai. Quand mes yeux se rouvris je contemplai le village illuminai, cela me changeai énormément de ma petite ile, c’est vrai, il y avait tellement de bâtiment, et si peut de foret cela ne faisait pas longtemps que je l’avais quitté mais elle commençait déjà a me manquer, ha lala ses palmiers, sa mer chaude, ce sable si doux et a la foi brulant lorsque l’on y marche pied nue et surtout mes ancien ami, ainsi que Floyd. Mais bon , pas le temps de repenser a tous cela , aujourd’hui était un grand jour pour moi, il fallait que j’aille jeter un petit coup d’œil aux tableau des missions pour peut être effectuer ma première mission dans ce village. Je me prépara, pris une bonne douche , me brossa les dents, m’habilla, prépara mes affaires, mis mes chaussure et let’s go !! Je sauta par la fenêtre a la Spiderman et me mis a sauté de toit en toit pour me dépêcher qui sait il y allait avoir peut être énormément de ninja et pas assez de mission pour tous le monde, après la guerre, le village avait besoin de ce reconstruire économiquement, et les ninja avis besoin d’argent durant cette période d’après guerre, en parlant d’argent je n’en avais pas beaucoup, il fallait absolument que je m’en face c’est vrai moi Raizo un des membre de la famille Ryushi tueur a gage qui croule sous l’or depuis de génération, je me devais de devenir riche, la je n’est tellement pas d’argent que j’avais peur de rentrer dans un magasin d’équipement de peur de trouver des équipement fantastique a des prix exorbitants quoi que en se moment c’est les solde j’aurai peut étre du mis arrêter tempi une autre fois si j’en est l’occasion.

Après quelque saut je vis le tableau des missions, je descendis des toit et regarda, il n’y avait personne, peut être était il un peut trop tôt en tout cas ce qui était bien est que j’avais le choix et oui je pouvait prendre les missions avec les plus grosse récompense héhéhé.

« Je me faire un paquet de thunes héhéhé $ par ici la monnaie »

Je regarda les grosse récompense, il y avait des Ryôs a la place de mes yeux, je commençais déjà a me frotter les main jusqu’à se que je vis une mission qui m’interpela, certes elle n’avais pas une énorme récompense, seulement 35 Ryôs, vous me dirai que c’est déjà sa hein, mais cette missions consistait a réparé un hôpital qui était tombé en ruine durant la guerre, ce qui était super important pour le village imaginer qu’un habitant est un problème il n’y avais même pas d’hopital pour pouvoir l’accueillir et le soignez dans de bonne conditions, mon envie d’argent se fit balayé par celui d’aider en un instant j’arracha la feuille sur ce tableau et me rendit a l’adresse indiquer a toute vitesse.

Une foie arrivé je vis les ouvriers, qui était déjà en train de travailler, c’était la première fois que je voyait autant de monde, cela donnait vraiment envie de travailler et de les voir se magner autant pour cette hôpital me donna l’envie de me donner a fond. Je couru eux et demanda a parler aux chef de chantier, après une discussion avec lui il me fila un casque de chantier et me dit de commençais, la construction avais déjà bien avancé il ne restait pas énormément de chose a faire, car les ouvriers de kiri avait repris les fondations de l’ancienne hôpital et les avais renforcé en coulant des poteaux dans les murs, il avait effectuer un très bon travaille , il ne restait plus qu’a monter les mur de parpaing.

Lorsque je m’approcha un des ouvriers demanda de l’aide de plusieurs gros bras pour pouvoir décharger des palettes de parpaing pour ensuite les monter, je me proposa volontiers avec quelque homme, tous en regardèrent en rigolant car a coté de ces gaillard j’était tous petit, et nous avion tous 3 palettes chacun, je commença a prendre les parpaing 2 par 2 pour aller un peut vite et faire avancer le chantier quand soudain un des ouvriers proposa une course, le bute était de déchargé le plus vite possible les 3 palettes de parpaing et de les apportait au maçons qui se trouvait a 10 mètres des palettes. Tous relevèrent le défis, moi compris, je trouvais sa amusant et c’était une façon de tous nous motiver tous en donnant le meilleur de nous même. Le chef de chantier lança le top départ et tous les ouvriers se ruèrent sur la première palette certain arrivé a en prendre 3 qu’il empilait et portait a la force des bras , moi je commença tout d’abord par en prendre 2 par 2 certes j’en prenais beaucoup moins mais j’allait beaucoup plus vite et mon rythme était constant, grâce a mes entrainement reçu dans le passé j’ai atteins un très bon niveau d’endurance et une bonne force physique. J’entama la deuxième palette de parpaing assez vite, en même temps que 3 autre ouvriers qui avais l’air coriace, les aller retour avec les parpaing était enfaite un très bonne entrainement, et puis en même temps les maçon derrière, montait les mur a une vitesse phénoménal aussi vite que nous apportions les bloc de bétons a ce rythme nous allions finir la construction dans la journée. Arrivé a la moitié de la palette de parpaing , qui contenais au moins 250 parpaing chacune ( je sais sa n’est pas possible en vrai Razz ), c’était la pose, il fallait reprendre des force pour que la construction avance, les maçon avais déjà monté la moitié du bâtiment si sa continuer comme cela on allait y arrivé !

Après cette courte pose, on reprit tous nos position, encore une fois le chef de chantier lança le top , nous étions que 3 au coude a coude, il fallait absolument que j’augmente le nombre de parpaing que je prenais. Lorsque le chef prononça go j m’élança a toute allure sur la moitié de palette et pris les parpaing 4 par 4 a la force des bras je les coinçais 2 entre mes bras et mes cotes et 2 que je prenais avec mes mains tous en essayant de courir, je commençai a distancer les deux autre quand soudain un des deux se mis a faire de même tout les ouvriers et les personne du village commençais a nous regardais et nous encourager, nous entamions la dernière palette au même moment, les allers et retours se faisait de plus en plus sentir il fallait que je me donne a 200% mais le mec en face ne lâchait rien. C’était un spectacle impressionnant a voir. A la fin il ne restai que très peut de parpaing je le vie en prendre 5 d’un coup! Il fallait que je le fasse j’en pris 1 de plus que lui 6, puis lui remonta a 7 mais il avait énormément de mal. Après cette aller retour il lui restai seulement 8 parpaing et moi aussi, nos regard c’était croisés on les chargea sur nous les 8 en un seul trajet mes bras commençais a me faire mal , mes jambes étaient lourde avec le poids des 8 parpaing en plus, nous avions du mal a avancer tout deux, je ne voulais pas utiliser mon chakra pour me propulser vers l’avant je voulais gagner a la loyale , alors j’avança et poussa sur mes jambes , nous étions tout les deux presque arrive il ne restait que quelque mettre jusque se que je me mette a hurlé pour me donner de la force et puisa dans mes dernière ressource pour mettre ma dernière accélération! Mon front était couvert de sueur je déposa les parpaing a quelque seconde près et les ouvriers nous applaudir, je m’avança vers mon rival, lui prit la main et la leva haut vers le ciel comme a la fin d’un match de boxe car lui aussi avais travailler come un damné. A la fin de la journée l’hôpital était totalement monté, c’était incroyable ce que nous avions réaliser.

Le chef de chantier me dit que j’avis très bien travailler, il était fier de moi et me remercia pour le coup de main je lui répondu :

« Moi aussi je suis fier. »

puis je regarda l’hôpital puis le chef et je dit avec une vois fébrile

« Bon je vous laisse il est temps pour moi maintenant de testé l’hôpital après tous les effort que je viens de faire je suis complètement casser, bonne soirée chef.»

Il me regarda marcher jusqu’à l’entrer en rigolant et me souhaita un très bon rétablissement
[

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Reconstruction de l’hôpital [Mission Raizo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Haiti : Qui va gérer la reconstruction ?
» L'agriculture doit être une des priorités des efforts de la reconstruction
» Première mission
» PREVAL EST CONTRE LA RECONSTRUCTION DA LA PISCINE DE MONTANA AU CAP-HAITIEN ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi's Way :: Partie RP. :: Kiri no kuni. :: Hôpital-
Sauter vers: