Shinobi's Way

Forum Naruto à ses débuts. De quel côté vous placerez vous ?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Sasuke et Lumina de retour de vacances ! Naruto et Gray sont déplacés en modérateurs général afin de nous aider en cas de soucis éventuel, ne sait-on jamais. Recommencez à voter !

Partagez | 
 

 En quête de Saké [Mission PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Asami Naïto
Genin | Fille des enfers
avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 04/07/2012

MessageSujet: En quête de Saké [Mission PV]   Sam 7 Juil - 13:43

    Un nouveau jour commençais à Konoha dans le pays du feu. Village où les gens sont pour la plupart sympathique, ce qui va parfaitement avec le temps puisqu’ici nous n’avons pas une chaleur folle comme à Suna, ni une pluie journalière comme à Kiri et encore moins des orages à perte de vue comme à Kumo. Autant dire qu’à Konoha on a pas à se plaindre du temps, même quand les pluies font leurs apparitions d’ailleurs. En tout cas une chose est sûre, ce n’est pas moi qui vais me plaindre. Il était à peine six heure trente du matin que je venais déjà de me réveillée, inutile de dire que je n’ai pas dormi grand-chose cette nuit, je pense plus à l’examen chûnin et à savoir si oui ou non je serais réellement prête à le passer le jour-J. Il risque d’y avoir Lucke et son Raiton avec Shiroi, ou même cette Haiko qui me semble très puissante et déterminé, sans parler des ninjas des autres villages que je ne connais pas encore d’ailleurs. Bref, je n’ai pas vraiment le temps de me prendre la tête avec les autres ninjas, le plus importants est que je pense à moi et seulement à moi, je dois faire abstraction du reste si je veux enfin passer le cap et montrer aux autres que moi aussi je peux le faire et que tout ce qu’ils me disaient par le passer ne m’effraie plus et ne me fait plus me poser de questions. En simple je suis bien plus forte qu’avant, mais ça il reste encore à le prouver n’est-ce-pas ?

    Histoire de bien commencer cette journée, je sortis de mon lit que je refis entièrement avant d’aller ouvrir mes volets histoire de faire entrer les quelques rayons de lune encore présent avant que le soleil ne décide de se montrer, chose qui devrait arriver d’ici trente à soixante minutes en toutes logique. Une fois fait, je me dirigeais gentiment vers la salle de bain où j’irais prendre une bonne douche chaude comme à mon habitude histoire d’être parfaitement bien réveillée avant cette petite séance d’entrainement qui me fera sans nul doute le plus grand bien d’ailleurs. J’entrais sous la douche en chantonnant comme à mon habitude, l’eau tiède virant plutôt au chaud allumée, je me savonnais et me lavais tranquillement les cheveux avant de me rincer. C’est seulement après un gros quart d’heure que j’éteignis l’eau et sortit de ma douche. Je m’essuyais plus ou moins vite, enroulais une première serviette à mes cheveux et une seconde de façon à cacher ma poitrine et mes intimités. Je me dirigeais maintenant vers ma cuisine où je pu tranquillement prendre mon petit déjeuner tout tranquillement, après tout, quoi de mieux qu’un bon repas pour démarrer une journée qui s’annonce plutôt difficile ? Au bout d’une longue demi heure passer à table j’enlevais mes serviette que j’étendis sur l’étendage, ben quoi je suis seule chez moi, n’ai-je pas le droit de me déplacer dans une tenue inexistante ? Je me dirigeais maintenant vers ma chambre et ouvris mon placard, hum, voyons voir, il me faut ça, ça et puis ça. Ni une ni deux j’enfilais tout d’abord mes sous-vêtements, s’en suit mes longues chaussettes bleu nuit, ma robe rouge ainsi que mon petit tissu blanc des plus sympathique. Il ne me restais plus qu'à me coiffer en environ trente minutes et me voila pratiquement prête. Je fonçais à présent à la salle de bain me brosser les dents puis me dirigeais vers la porte d’entrée où j’enfilais tranquillement mes chaussures de ville comme certains les appelleront, mes chaussons pour d'autre, pour moi aucune différence ce ne sont que des chaussures, pas besoin de s’embêter à les définir tout de même. C’est partit j’ouvris la porte puis la fermais à clef derrière moi et la route était maintenant pour moi.

    Je me baladais tranquillement en plein cœur du centre ville histoire de prendre un peu l'air avant un possible entrainement, quoi que... quand soudain, une choses terrible arriva, une chose qui en est impardonnable, quelque chose qui mériterais la mort. Je ne pouvais pas laisser faire ça, il risquait gros en faisant ce genre de choses, il faut l'arrêter pas d'autre choix. Je m'avançais délicatement jusqu'à l'homme en train de prier dieu et posa ma main sur son épaule avant de lui adresser un nom de la tête quand il tourna les yeux vers moi, mon regard était sombre et lui semblait avoir compris. C'est tremblotant qu'il pris ses jambes à son coup laissant tomber ce qu'il était en train de faire. Décidément, ces gens sont bien trop faible, ils ne méritent pas une place parmi nous. C'est le sourire aux lèvres que je continuais mon avancer dans le centre du village quand un ninja des forces spéciales débarqua devant moi parchemin en main. Chose qu'il m'adressa d'ailleurs avant de ne me dire d'attendre mon équipier aux portes et de disparaitre. Un parchemin de mission ? Intéressant, très intéressant même...

    Code:
    Le Bar de Konoha est en rupture de stock de Saké. Les productions sont catastrophiques, et le village compte sur vous pour allez en chercher jusqu'au pays de l'herbe. Attention, le trajet est dangereux, et des brigans, ainsi que des bêtes sauvages vous feront face. 50 lignes chacun, 60 Ryos chacun, 30 pour Oro

    Hum, je vois, un test ? Pas mal du tout, je vais me faire ça en moins de deux minutes, quoi que le pays de l'herbe est asses éloigné, j'espère que la personne qui va m'accompagner n'est pas un boulet de la plus haute importance, nous verrons. J'avançais paisiblement jusqu'aux fameuses portes, grandes et majestueuses, rien ne peux égaler leurs splendeurs. Je les ai toujours connu ainsi, je n'en est pas encore vu d'autre, peut-être que les autres grands villages ont des portes ressemblante après tout. Mes yeux se baladait de part et d'autre des portes, mais personnes aux alentours, finalement, je vais devoir me faire patiente, mais pas trop où j'aurais vite fais de partir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takeshi Kyo
Juunin | Médecin au coeur d'or | Niveau Chuunin
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 28/06/2012

MessageSujet: Re: En quête de Saké [Mission PV]   Dim 8 Juil - 9:26

Dire que je n’avais pas fermé l’œil de la nuit serait exagérer les choses. J’avais plutôt, disons très mal dormi. Tout au long de la nuit je n’avais eu de cesse de faire d’horribles cauchemars. La plupart dénués de sens, et aucun dont je me souvienne une fois réveiller. En résumé, une foutue sale nuit quoi. Mais elle n’allait en aucun cas miner ma journée. Non ça je ne l’accepterais pas. Je mis mon bain en route, pendant que je prenais le temps d’émerger. Quand il y eu assez d’eau, je sautais presque dans l’eau chaude, encore fatigué et passablement à morphe. Je ne devais pas avoir l’air trop frais à voir franchement. Je passais une petite dizaine de minutes dans l’eau chaude avant de me décider à en ressortir. Après m’être séché, je me plaçais devant mon miroir pour me coiffer. C’est là que je pus constater que d’immenses cernes se trouvaient sous mes yeux et que mon teint était vraiment blafard. Pour sûr, je ne ressemblais pas à une personne en forme moi. Mais qu’importe, je devais me changer les idées, et une mission serait toute indiquée pour cela. Prenant seulement avec moi un ou deux croissants, je partais alors en sautant de toit en toit vers le bureau d’Orochimaru-sensei.

En même temps que j’avançais sur les toits des maisons de mon clan, j’avalais avec envie ma maigre pitance. Pas vraiment de quoi me sustenter totalement, mais ça irait pour le moment nous dirons. Quand enfin je me retrouvais devant la porte du bureau de mon sensei, je frappais à la porte et attendais que l’on me demande d’entrer. Être le disciple du Hokage me donnait le maigre privilège de ne pas aller au bureau d’affectation des missions pour en obtenir une. Comme Orochimaru me connaissait déjà, il suffisait que j’aille le voir pour repartir en vitesse avec une affectation. Notre conversation fut très brève, sans fioritures, car mon sensei était visiblement occupé. Il me tendit un rouleau et me demanda de sortir en vitesse. Je m’exécutais donc logiquement. Une fois dehors, j’ouvrais le rouleau pour lire ce qui s’y trouvait.


"Le Bar de Konoha est en rupture de stock de Saké. Les productions sont catastrophiques, et le village compte sur vous pour allez en chercher jusqu'au pays de l'herbe. Attention, le trajet est dangereux, et des brigands, ainsi que des bêtes sauvages vous feront face. Vous ferrez équipe avec un autre ninja."


Donc ce serait une mission en équipe alors. Deux options, soit je tombais sur un shinobi de mon rang ou supérieur. S’il m’était supérieur, il serait logiquement le chef de l’équipe. Mais si ce n’était pas le cas on aurait un problème. Mais à coup sûr, mon tempérament me poussant à éviter les conflits me ferait me soumettre à l’autre pour éviter la moindre engueulade. J’avais mal dormis, je n’allais pas chercher à me quereller pour si peu que ça. Si l’autre pensait que la place de meneur lui revenait, eh bien je le laisserais dans cette vision des choses, mais je ne serais sûrement pas en accord avec cela. Après tout, j’étais un membre du clan Uchiha, j’étais un génie parmi les shinobis comme tous les membres d’élites qui forment mon clan. Le rang de chef d’équipe me revenait donc normalement, mais comme vous l’avez compris, pour avoir la paix, je m’inclinerais volontiers à l’envie de l’autre. Quand enfin je me retrouvais aux portes du village, le rouleau toujours en main, je pouvais constater qu’une femme, sûrement plus âgée que moi, se trouvait là, l’air d’en avoir assez d’attendre. J’aurais pus le parier que c’était elle ma coéquipière. Elle ne semblait pas bien méchante dans sa robe rouge et avec ses cheveux bleus et longs. Mais bon après tout, il ne faut pas se fier à l’apparence de quelqu’un. C’est très souvent trompeur. Je sautais alors une dernière fois pour me retrouver devant elle, un genou à terre. Lentement je me relevais alors, plantant mon regard dans le sien, l’air véritablement très sérieux.

-Shisui Uchiha, enchanté. Si je comprends bien on va faire équipe pour cette mission jusqu’à Kusa. Bien, comme je ne te connais, je vais brièvement t’expliquer ce que je sais faire. Donc, étant un Uchiha, tu t’en doute sûrement je maîtrise le Katon ainsi que le sharingan, dont je possède deux tomoe. Non pour me vanter, mais je te le dis quand même, je combats bien et efficacement. Si tu veux bien, parle-moi de tes capacités et on pourra se mettre en route pour la mission.


33 lignes

__________________________________________________





Dernière édition par Uchiha Shisui le Lun 9 Juil - 10:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asami Naïto
Genin | Fille des enfers
avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 04/07/2012

MessageSujet: Re: En quête de Saké [Mission PV]   Lun 9 Juil - 9:22

    J’attendais encore et toujours, c’est à croire que le but de la journée est de me faire attendre, allez comprendre quelque chose. Moi qui avais prévu bien des choses aujourd’hui, voilà que tout tombe à l’eau, mais bon, c’est pour la bonne cause non ? Partir en mission pour le village, leurs montrer que même les genins peuvent être utile pour le bon fonctionnement de notre patrie, après tout un village ninja c’est un peu comme une grande famille non ? Tout le monde est censé s’entre aidé si je ne m’abuse. Pour cette mission je pars d’ailleurs avec un petit avantage, sa soif de connaissance m’a un jour permis de découvrir la route de Kusa, je sais comment y aller, mais la route a-t-elle changé depuis le temps ? Je n’ai fait que lire des carte sans vraiment m’y rendre, inconvénients je le conçois, mais quand même... Il nous suffit simplement de nous déplacer vers le nord ouest, Kusagakure est dans le pays de l’herbe, un pays frontaliers au notre, autant dire que l’on est chanceux, notre voyage ne sera pas trop long n’est-ce-pas ? Quoi qu’il en soit, je dois pour le moment attendre que mon équipier arrive, il est un peu trop long à mon gout d’ailleurs, je n’aime pas faire attendre les autres, mais je n’aime pas attendre pour autant.

    Quelqu’un s’approchait petit à petit de moi, surement lui. Un chakra pas plus puissant que le mien d’après ce que je peux ressentir, mais n’étant pas dans la catégorie sensorielle, je ne peux pas vraiment en être sûre. Son bandeau de Konoha sur le front, il était habillé d’une façon plutôt sombre. Il sauta et atterrit devant moi, un genou à terre avant de se relever presque aussitôt. Shisui Uchiha, un membre de ce fameux clan ? Le Katon et les capacités de son clan, la fameuse pupille du clan Uchiha. Il parait qu’elle leur est d’une grande aide et les aide d’une façon assès importante en combat, les membres de ce clan ne sont pas forcément bon, ils ont juste eu droit à une aide divine dès leurs naissance. Décidemment il avait raison, l’autre là-haut n’aide que certaines personnes, au final j’ai bien fait de retourner voir ailleurs.

    « Enchanté Shisui, moi je suis Asami Naïto. Pour ma part je maitrise le Suiton ainsi que le Fuinjutsu, plus quelques techniques que tu n’as sans doute jamais pu observer, mais je ne te les dévoilerais que si l’on à besoin de se battre, expliquer cela serait beaucoup trop long. Et si nous prenions la route ? Kusa se trouve au nord ouest d’ici, je pense que l’on pourrait y arriver rapidement, mais restons tout de même attentif, la dernière fois que je suis sortit, des hommes étranges me sont tombé dessus, il faut s’attendre à tout. »

    C’est donc sur ses bonnes paroles que nous prenions la route vers Kusa en direction du nord ouest du pays du feu. Diriger une équipe ? Non merci, on a le même niveau, pas besoin que l’un des deux ne dirige cette équipe si vous voulez mon avis, on verra bien ce que lui décide après tout, si ça lui fait plaisir de diriger je le laisserais faire, je n’ai pas besoin de cela pour prouver ma force, mon seigneur la connait de toute manière, il sait déjà de quoi je suis capable.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takeshi Kyo
Juunin | Médecin au coeur d'or | Niveau Chuunin
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 28/06/2012

MessageSujet: Re: En quête de Saké [Mission PV]   Lun 9 Juil - 11:56

Alors que je restais devant ma coéquipière, impassible et sérieux, celle-ci commença à me parler d’elle. Cette kunoichi maîtrisait le Suiton, soit une affinité capable de stopper la mienne. Mais en revanche, cette affinité avait le gros défaut de n’être en règle générale efficace qu’avec de l’eau à côté. Et sur la route pour Kusa, je craignais fort qu’il n’y ait pas le moindre lac. Mais peut être aurions nous la chance de trouver un point d’eau si l’on se faisait attaquer, ce qui était de l’ordre de la certitude. Ensuite elle m’apprit savoir utiliser le fuinjutsu, soit l’art des sceaux. Mais au vu de sa puissance, ses sceaux seraient sûrement inutilisables en combat, mais peut être efficace en soutien ? Ensuite elle me parla de technique secrètes qu’elle possédait, mais refusa de m’en dire plus. Autant se taire dans ce cas là, mais bon, pourquoi pas après tout. Et il était maintenant temps de partir, ce que nous fîmes quand la jeune femme se mit en route. La jeune femme n’avait pas manifesté l’envie de diriger le groupe de quelque manière que ce soit. Ce qui m’étonnait un peu car ce genre de personnes sont rares. Soit, le moment venu, je prendrais les rennes de l’équipe.

Alors que nous marchions tranquillement, mais à bon pas, en direction de notre destination, je sentis la faim revenir me tirailler le ventre. Sans m’arrêter pour autant je sortis deux boules de riz de ma sacoche. Je commençais à avaler la première quand je vis qu’Asami me regardait. Un sourire aux lèvres je lui lançais la deuxième. Sans attendre ni réponse ni remerciements, j’accélérais le pas en sautant sur un arbre proche. Nous avions assez marché, autant arriver là bas rapidement. Nous commencions alors à sauter d’arbre en arbre, à une vitesse normale, ni trop élevée, ni trop faible. Je trouvais pour le moment le voyage assez calme, un peu trop d’ailleurs ; après tout nous n’étions plus très loin de la frontière du pays de l’herbe. Et personne en vue, c’était presque suspect. Mais bien entendu, il ne fallut seulement que j’y pense pour que quelque chose arrive. Lorsque je posais le pied sur une nouvelle branche, je pus constater à temps une note explosive qui se trouvait dessus. De toutes me forces je me projetais en avant pour ne pas me faire exploser. Mais le souffle de la note me fit perdre l’équilibre de mon saut et je m’écroulais au sol cinq mètres plus bas. Le choc avec le sol me coupa le souffle quelques secondes, mais je me remis assez rapidement. Putain, je n’avais pas fais attention au parchemin explosif sur cet arbre, la barbe. Très logiquement, Asami se trouvait près de moi. Sans prendre le temps de lui dire le moindre mot je me mettais dos à elle. De cette manière nous pouvions couvrir un front de tous les côtés. Et à coup sûr, l’embuscade que nous allions subir serait du genre en cercle.

Et je ne me trompais pas, car c’est exactement ce qui se passa. Une dizaine de bandits se trouvaient là, nous encerclant. Bon, ça en faisait cinq chacun dans ce cas. D’un coup d’œil vers Asami, je pouvais constater qu’elle n’était pas le moins du monde effrayé, heureusement. Bien, puisque nous venions de subir une embuscade, c’était nous qui allions lancer le combat. De ma main droite, je saisissais le manche de mon tentô, accroché sur mon épaule droite. Je le dégainais alors en fonçant vers le premier bandit que je trouvais en face de moi. L’homme voulut m’asséner un coup vertical avec sa grosse épée. Je l’esquivais d’un pas sur le côté, et, lançant mon bras vers l’avant, je plantais ma lame dans poumon gauche. Bien, un de moins comme ça. Les deux autres qui se trouvaient proches de lui ont alors eut l’idée de m’attaquer en duo. Ils m’ont foncé dessus, un kunai à la main. En même temps que je sautais, je rangeais mon tentô, suite à quoi je prenais dans ma sacoche deux notes explosives. Une dans chaque main, j’effectuais dans les airs un grand écart, me retrouvant au dessus de mes assaillants. Je posais alors les notes sur leurs dos respectifs. Une fois posées, je le poussais avec force pour qu’ils s’effondrent au sol, emportés par leur élan et le manque d’équilibre. A peine eu-je touché le sol que j’effectuais un salto arrière pour me mettre à l’abri de l’explosion qui le tua sur le coup. Comme il n’en restait plus qu’un, je décidais de le capturer pour pouvoir lui poser des questions une fois que tout serait fini. Je fonçais vers lui en sortant de ma sacoche un fil de fer presque indétectable. Deux mètres me suffiraient amplement. Une fois en face de lui, il tenta de m’asséner un crochet du droit que j’esquivais en me mettant presque à genoux. De ma main gauche où se trouvait le fil, j’enroulais rapidement ses jambes. Il voulut donc me mettre un coup de genoux, mais ses jambes enroulées ne lui permettant pas, il commença à tomber au sol en arrière. J’en profitais pour lui attaché les mains en ensemble, suite à quoi je le tirais vers un arbre et l’y attachais. Bien, j’avais capturé l’homme sans mal. Au vu de leur puissance, je doutais que ce soit ne serait-ce que des ninjas. Je me retournais ensuite en regardant Asami qui avait elle aussi terminé son combat.

-Eh ça va ? Tu n’est pas blessé au moins ?

33+41 = 74 lignes

__________________________________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asami Naïto
Genin | Fille des enfers
avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 04/07/2012

MessageSujet: Re: En quête de Saké [Mission PV]   Lun 9 Juil - 14:28

    Nous voilà partit, la route serait longue et surement semé d’embuche, mais peu d’importance, ce qui compte actuellement est que nous accomplissions rapidement cette fichu mission. Après avoir marché un petit moment, Shisui sortit deux boulettes de riz de sa sacoche, chose qui eu envie de me faire sourire, mais ça s’étais avant qu’il ne m’en lance une. Moi avait prévu de manger en rentrant on dirait bien que c’est repoussé, je le remerciai donc et commençais moi aussi à manger avant de finalement suivre le garçon dans les arbres. Quelque chose clochait, je le savais, mais comment voulez-vous que je le montre ? En temps normal les bois du pays du feu sont infesté de bandits ou animaux étranges alors que la, rien, pas même un chat. Il y a quelque chose qui ne tourne pas rond ça c’est sur. Pour l’instant nous assurions plus ou moins le coup, nous avancions à vitesse moyenne sautant de branche en branche. Le garçon au sharingan était d’ailleurs rapidement passé devant histoire d’ouvrir la marche et tant mieux d’ailleurs car si l’on nous attaque c’est par l’arrière n’est-ce-pas ? Je pourrais m’amuser la première. Bien évidemment, mon idée fut rapidement démentit, dans un saut, Shisui déclencha un parchemin explosif qui le fit tombé plus bas pendant que moi je me retrouvais expulser contre l’arbre duquel je sortais. Je fini par descendre en vitesse déposant un premier sceau sur cet arbre et retrouver le jeune homme qui se positionna dos à dos avec moi.

    Rapidement, une petite dizaine de bandits fit son apparition, nous encerclant sans la moindre hésitation. Certes nous ne sommes que deux genins, mais il ne faut surtout pas nous sous-estimer, c’est le moment de montrer ce que chacun de nous vaut réellement. Pas d’eau à l’horizon, on laisse tomber le peu de Suiton que je sois capable d’utiliser, mais pour le reste, je vais pouvoir me faire plaisir. Pour des bandits dans leurs genres ils peuvent vouloir deux choses, notre argent ou tout simplement moi, je ne vais pas vous faire un dessin, ils n’auront rien. Shisui engagea d’ailleurs rapidement les hostilités contre cinq des dix bandits, les autres sont donc à moi. Histoire de rapidement les mettre dans le bain, je fit un léger clin d’œil puis envoya un baiser de la main à l’un d’entre eux qui fit rapidement une drôle de tête puis boom, l’arbre sur lequel j’avais placé le sceau un peu plus tôt venais d’exploser à ma demande, décidemment ça commence plutôt bien non ? Alors que j’attendais patiemment, un des quatre restant me fonça dessus épée en main, mais au moment de sa frappe j’eu la brillante idée d’utiliser la substitution avec un rondin de bois. Je pu arriver un peu plus loin derrière eux, plaçant un nouveau sceau sur le sol cette fois-ci avant de les appeler par un petit youhou. Toujours le même qui fonça vers moi sa lame en mains pendant que je reculais puis surprise, une nouvelle explosion qui eu raison de cet homme là. Plus que trois hein !? Sourire aux lèvres, je composais une brève série de mudras avant de voir un cercle violâtre apparaitre sous mes pieds. Je me baissais, y entrais le bras et en sortit une lame, mais pas n’importe laquelle puisqu’elle a de bien belle caractéristiques. Ni une ni deux, alors que les hommes fonçaient, je fis trois mouvements bref telle une escrimeuse, non ce n’est pas un coup direct, mais avec cette arme, ce n’est pas la lame qui tranche, mais l’onde. Touché à une jambe chacun, ils s’effondrèrent rapidement. Je pris route vers le plus mignon des trois et m’asseya sur son dos, bloquant sa seconde jambes avec mon pieds gauche en le positionnant sur la pliure du genou, je bloquait ensuite son bras droit en le positionnant dans son dos et en y faisant pression avec ma jambe droite, quand à son bras gauche, je me contentais de lui tordre l’auriculaire qui reste le point faible d’un bras, puis je lui susurrait quelques mots à l’oreille.

    « Si tu ne veux pas que la situation empire, tu ferais mieux de me dire pourquoi tu as voulu t’en prendre à nous »

    A peine mes mot terminé que je forçais un peu plus sur son doigt pour qu’il comprenne par une simple douleur de bas étage. Il n’avait pas vraiment le choix, mais la mission n’étais pas là, je perdais actuellement du temps avec un incapable alors que l’on est pas encore à destination, qu’elle poisse. Je tournais alors la tête vers Shisui après avoir repris mon calme.

    « Pour moi ça va je te remercie et toi ? On a bien été retardé tout de même, qu’elle poisse. On en fait quoi de tout ça à ton avis ? Ils pourraient même pas nous servir ces incapables, mais faudrait pas que d’autres rappliquent, j'ai pas envie de perdre plus de temps que ce que l'on a déjà perdu. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takeshi Kyo
Juunin | Médecin au coeur d'or | Niveau Chuunin
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 28/06/2012

MessageSujet: Re: En quête de Saké [Mission PV]   Mar 10 Juil - 12:25

Quand Asami me dit qu’elle allait bien, je me sentais rassuré. Ce n’était pas que je doutais de ses capacités, non, pas du tout. Mais tout de même, elle aurait put être blessée d’une manière ou d’une autre. J’aurais eu alors du mal à me pardonner cela, c’était en partie de ma faute si nous nous étions fait attaquer. Enfin, c’était bien moi qui avait déclenché le piège qui avait lui-même déclenché le combat. Pour cela, s’il y’avait eu malheur, je m’en serais vraiment voulu. Mais bon, tout s’était déroulé à merveille, et ma coéquipière semblait magnifiquement bien portante, peut être trop ? On aurait presque dit qu’elle venait juste de s’amuser. Elle me demanda alors ce que nous faisions de ces hommes. Je veux dire par là ceux qu’elle avait neutralisés et celui que venais d’attacher. Je sentais dans sa voix quelque chose qui ne plaisait pas. Un peu comme si, même sans l’avoir énoncé, elle voulait que nous achevions les bandits qui nous avaient attaqué. Et bien entendu j’étais opposé à cette idée. Bien entendu, eux n’auraient pas eu la moindre pitié envers nous dans le cas inverse. Mais justement, nous n’étions pas eux, du moins pas moi. Achever un ennemi qui a été désarmé et battu, ce n’est pas dans mon genre. Je suis un ninja non un bourreau. Bien sûr, je ne parle là que pour moi, je ne connaissais pas assez Asami pour m’exprimer sur son cas. Après m’être approché de l’homme que j’avais ligoté je l’assommais d’un puissant direct du droit. Je n’avais pas le temps pour l’interroger, et à coup sûr il ne désirait rien d’autre que notre argent. Je reprenais alors mon fil, l’enroulais et le rangeais dans ma sacoche avant de me retourner vers mon équipière. Je plantais mon regard d’un sérieux impassible dans le sien.

-Assommes-les toi aussi, je refuse que nous achevions ainsi des hommes, aussi détestables soient-ils…

J’avais parlé d’un ton froid, comme pour répondre à une demande qu’elle n’avait pas vraiment faite. Il était temps que je prenne les rennes de l’équipe, je n’avais pas confiance en cette kunoichi. Je me doutais bien qu’elle serait parfaite pour la mission, mais je ne pouvais pas la laisser faire le moindre mal injustifié. Quelque chose en moi me mettais en garde contre elle, comme si quelque chose en son sein était mauvais, démoniaque, malsain. Mais peut être que je me trompais après tout…

Une fois cela terminé, je sautais de nouveau sur un arbre, reprenant la direction de Kusa en compagnie d’Asami. Cette fois ci personne ne vint nous attaquer, du moins pas avant que nous soyons arrivé au pays de l’herbe. A peine quelques minutes après que nous ayons franchi la frontière, un immense tigre des plaines nous attaqua. Comme j’étais devant, c’était à moi de m’en charger en vitesse. Sans faire le moindre signe, je crachais une belle boule de feu qui explosa sur l’animal féroce. Sans lui laisse de répit, je sortais mon tentô et l’abattais entre ses deux yeux. Il tomba au sol, inerte. Mais ce n’était pas la fin, car devant nous se trouvait une meute de ces bestioles qui fonçaient à toute vitesse. En comptant rapidement, j’évaluais leur nombre à vingt. J’allais lancer mon offensive quand je remarquais que dix autres arrivaient par notre gauche. Sans prendre de temps à trop réfléchir, j’ordonnais à Asami de s’occuper de ceux qui lançaient une attaque de côté, pendant que j’attaquerais les autres. Sans faire plus attention à ce que ma partenaire pouvait bien faire dorénavant, je commençais une série de mudras. Quand elle se termina, j’inspirais fortement et crachais ensuite un brouillard très opaque. Ce dernier enveloppa toute la meute des tigres qui fonçaient dans ma direction et qui n’étais maintenant plus qu’à dix mètres. Rapidement, je crachais une autre boule de feu sans avoir à effectuer de signes. Le brouillard s’embrasa alors dans une sublime explosion qui me projeta un mètre plus loin, sur le dos. A mon avis, tous les tigres avaient périt. Mais malheureusement je me trompais. Un d’eux avait réussis à passer l’explosion sans trop en souffrir. Il me sauta alors dessus quand me trouvais toujours à terre. Comme seule défense je mettais mon bras gauche en face de mon visage. Le tigre planta alors ses crocs dedans, m’arrachant un cri de douleur. Il commença alors à secouer la tête, me faisant hurler tellement la souffrance était grande. Mais je ne pouvais pas me laisser dévorer sans rien faire. Le tigre me lâcha alors et tenta de happer la gorge. Mon instinct de survie me fit saisir la garde de mon tentô. Mais le tigre était trop proche de moi, je n’eu pas le temps de planter l’arme dans l’animal, je réussis qu’à coincer la lame entre ses dents, m’évitant une mort certaine. En me débâtant comme un petit diable je parvenais par chance à m’extraire du corps de la bête. Je sautais ensuite en arrière pour m’éloigner de la bête féroce. Pour en finir avec, j’activais mon sharingan. Grâce à lui, quand le tigre attaqua de nouveau, je pus sans mal esquiver et planter mon arme dans son cou. Je sautais encore une fois, laissant mon tentô dans la gorge de la bête. Mais la blessure étant mortelle, il tomba et se vida de son sang. A bout de force, je me laissais tomber moi aussi, mais sur mes genoux. Ma blessure me faisait horriblement souffrir et mon sang coulait à flot. Pour arrêter de mon mieux l’hémorragie je saisissais fermement mon bras de mon autre main. Le danger étant écarté, je désactivais mon sharingan.

-Asami, je... je suis blessé… Cette foutue bestiole m’a déchiqueté le bras…

74+45 = 109 lignes

__________________________________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asami Naïto
Genin | Fille des enfers
avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 04/07/2012

MessageSujet: Re: En quête de Saké [Mission PV]   Dim 22 Juil - 17:15

    Ce genre de combat m’épuisait, ils étaient bien trop simple, pas de quoi s’amuser en réalité. Shisui avait ligoté un homme, moi j’en ai couché deux qui peuvent encore se débattre et le troisième était clairement dans une position des plus inconfortable, disons qu’il n’a pas vraiment eu de chance de tomber sur moi, je ne suis pas équiper de fil ninja. Shisui assomma rapidement l’homme attaché afin de récupérer son fil et me demanda d’en faire autant, chose idiote à mon gout, mais que voulez vous je ne vais pas le faire hurler aussitôt dans la mission, ça risquerais de plomber l’ambiance qui n’est pas forcement exceptionnelle il faut bien se l’avouer. Réveiller mon seigneur pour finalement laisser les personnes comme ça sans rien de plus, je vais vraiment finir par avoir des problèmes moi. Enfin, si je m’explique correctement avec lui, peut-être qu’il comprendra pourquoi je ne les ai pas tué, j’espère juste qu’il ne finira pas par me récupérer comme il l’a fait avec mes parents, après tout je n’ai rien demandé à personne moi.

    Je finis donc par assommé les trois hommes comme il l’a suggérer plus tôt et lui emboitait le pas en remontant dans les arbres direction Kusa. La route fut plus ou moins courte et aucune nouvelle attaque en vue, parfait non ? Alors que l’on se pensait tranquille une fois à la frontière du pays de l’herbe, un tigre géant vint nous attaqué. Shisui crachait une boule de feu avant de finalement l’abattre avec un coup de tentô entre les deux yeux de l’animal, rien à dire, il est très vif d’esprit et à une certaine intelligence de combat, mais ce n’est qu’un animal, le combat est toujours plus dur contre un autre ninja. Alors que je m’apprêtais à reprendre la marche, une petite meute de tigre nous fit face avant qu’une autre partie ne nous attaque par la gauche. Shisui s’occupera de celle d’en face et moi l’autre, la plus petite à première vue d’ailleurs. Shisui engagea le combat rapidement et moi je me plaçais face à la meute me baissant sans jamais les quitter des yeux et commençais à placer un sceau explosif sur le sol, au fond je les connais ces animaux, si vous les quitter du regard ou qu’ils se sentent agressé ils vous attaquent aussitôt, sinon ils attendent le bon moment pour attaquer. Je me déplaçais légèrement de côté pour en mettre un second puis me reculais d’un mouvement très rapide afin de voir les tigres attaqués. Dans ces conditions, ils attaquent de façon spéciale, un peu tous comme ils l’entendent, parfait pour moi d’ailleurs. Je m’éloignais de plus en plus d’eux afin de faire exploser mes deux sceaux dès qu’ils passeront dessus, trop facile me direz-vous, et je l’accorde d’ailleurs, mais ça n’allait pas s’arrêter comme cela. Alors que je pensais pouvoir aller aider Shisui, un tigre passa au travers la fumée laissé par l’explosion afin de m’attaquer. Par un reflexe sortit de nulle part, je me baissais pour placé un sceau d’immobilisation juste à temps pour que l’animal ne pose sa patte dessus au moment même ou je comptais me reculer. Fiou, je l’ai échappé belle sur ce coup. Complètement immobile, je montais sur le dos du tigre tout sourire, positionnais mes mains au niveau de sa tête et tournais de manière sec et violente afin de lui briser tout ce qui pouvais l’être et ainsi le voir tomber sur le sol, mort.

    Soudain, un bruit me fit reprendre mes esprits, Shisui ? Je tournais la tête à droite puis à gauche le voyant là, avec une bestiole. Alors que je me mis à courir dans la direction du jeune homme pour lui venir rapidement en aide, je le vit s’extirper de là et changer son regard pour planter le tigre, décidément ce regard est-il si utile que cela ? Est-il obligé de l’utiliser pour abattre un animal avec un coup aussi bien placé ? Le bras de Shisui était très ensanglanté, je me tournais afin de regarder cette scène, le nombre d’animal que nous venions de tuer était impressionnant, je n’arrivais toujours pas à comprendre pour il prend plaisir à tuer des animaux et qu’il laisse des hommes aussi mauvais en vie. Nous avons mis les pieds sur le territoire de ces animaux, pas étonnant qu’ils nous attaquent après tout, alors pourquoi les avoir tuer ? Au seigneur, je m’en excuse, j’ai détruit cette belle création et laisser l’autre truc vivant, j’espère que ce petit repas saura combler votre estomac. Je fermais les yeux et baissais la tête avant d’entendre le ninja qui m’accompagnait parler. Était-il en train de se plaindre d’être blessé ou je rêvais ? Mes oreilles me jouent-elles un tour ? Moi qui croyais les Uchiha plus fort que cela, finalement ils ne sont rien de plus que des humains classique, me voilà subitement très déçu. Sans même me tourner, je détachais le ruban que j’avais autour du coup et ôtais le tissu blanc qui me couvrait les épaules puis me tourna et me dirigeais vers le jeune ninja. Une fois devant lui, je me baissais attrapais son bras en essayant de ne pas l’endommager plus qu’il ne l’est déjà et déposais mon tissus en serrant un peu et en l’attachant à l’aide de mon ruban. Je l’avoue, utiliser mes affaire pour cela me fait mal au cœur, mais nous sommes une équipe et en tant que tel nous ne pouvons pas laisser l’un ou l’autre dans la difficulté, c’est interdit. Je finis par lui tendre la main droite afin de l’aidé à se relever, de toute façon, nous avons une mission à accomplir.

    « Kusa doit bien avoir des médecins, nous leurs demanderont de jeter un œil sur ton bras, nous avons quitté Konoha ensemble, nous le rejoindrons ensemble, remettons nous en route, je m’occupe d’ouvrir la voie à ta place désormais, tu ne semble plus tellement en état de combattre n’est ce pas ? »

    Vu ce que j’utilise, je préférerais éviter les combats, mais on ne choisit pas toujours ce que l’on fait. Si l’on nous attaque je devrais me battre coute que coute, pour protéger Shisui, je n’ai plus vraiment le choix désormais. Finit les stratégies de fugueur, place au combat au vrai. Si je veux rentrer entière et avec le garçon, je n’ai plus le choix.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En quête de Saké [Mission PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
En quête de Saké [Mission PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Ordre de Mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi's Way :: Partie RP. :: Pays du monde shinobi. :: Kusa no Kuni.-
Sauter vers: