Shinobi's Way

Forum Naruto à ses débuts. De quel côté vous placerez vous ?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Sasuke et Lumina de retour de vacances ! Naruto et Gray sont déplacés en modérateurs général afin de nous aider en cas de soucis éventuel, ne sait-on jamais. Recommencez à voter !

Partagez | 
 

 Interrompu. [Tensho]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Darui
Juunin | Bras Droit du Raikage
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 28/07/2012

MessageSujet: Interrompu. [Tensho]   Lun 30 Juil - 21:49



Matin ou après-midi, jamais ma journée ne changeait. Moi, Darui, bras droit du Raikage, j'avais toujours les taches les plus longues et les plus ennuyantes. C'était mon boulot mais bon il ne fallait pas que je me plaigne, de toute façon, j'avais choisis cette voix, je devais maintenant la subir. Et puis parfois, je tombais sur des choses intéressantes, je faisais des nouvelles rencontres ou bien en échange, on me donnait un cadeau assez spécial et utile. Pas comme la plus part des missions où l'on reçoit seulement de l'argent. C'est vraiment pas facile la vie d'un ninja, au contraire, c'est même la vie la plus dur que l'on puisse choisir. Après si quand tu es grand, t'as toujours les même pensées que quand t'étais petit c'est différent. T'es toujours motivé et tout ça mais là c'était pas le cas en plus de ça, les effectifs étaient tombés à une vitesse démesurée.

Je devais tout faire pour que ça redevienne comme avant, beaucoup trop de ninjas étaient partis en mission ces temps-ci, personne ne le savait et le secret devait rester dans le village caché de la foudre. Hier soir, juste avant d'aller dormir tranquillement dans mon bon lis, une feuille était parvenu, un oiseau l'avait emmené. J'avais pu le reconnaître, c'était un Kushyose de mon Sensei, le Raikage, Killer Bee qu'on surnomme l'abeille tueuse. Je me demandais ce que c'était, j'avais pris sagement la lettre et le volatile disparut d'un seul coup de fumée. Par la suite, je finis par la lire, j'étais convoqué le lendemain pour une mission très importante apparemment. En conclusion, je mis la feuille à la poubelle et j'allais dormir paisiblement dans mon lit faisant une bonne nuit de sommeil. Maintenant, je devais donc aller voir le Raikage pour la convocation qu'il m'a envoyé.

J'étais partis à toute vitesse, dans ce genre de choses, il ne fallait pas que je sois en retard, apparemment, ça semblait vraiment urgent. Très vite je finis par entrer dans le bureau et là Killer Bee s'était mit à parler. Un déserteur du village caché de la foudre était donc dans les parages vers les alentours de Kaminari no kuni. Et donc, je devais le traquer, c'était pas dit, mais ça se voyait comme de l'eau de roches dans les lèvres du Raikage. Pour finir, il me le dit, même si j'avais déjà compris. Mon sabre était placé dans son fourreau, sur mon dos et je m'en allais directement sans plus attendre. Avec la vitesse que j'avais acquis, rapidement et simplement, j'étais arrivé très vite aux portes de Kumo. Suite à ça, je saluais très vite les gardes des portes que j'avais placé en cas d'avertissement d'une attaque. C'était une brillante idée du Raikage de faire ça.

Ensuite, j'ai du donc en contacter et les placer à cet endroit mais bon, pour l'instant en tout cas, vu les circonstances il y en a pas réellement besoin. J'avançais de l'avant, en direction de Kaminari no kuni, j'avais hâte de connaître le niveau de mon adversaire. Mais surtout, savoir qui c'est, peut être bien un de mes vieux amis, après tout, j'en connais beaucoup qui ne sont plus du villages et qui ont préféré devenir des Nukenin, bon sang ce qu'ils peuvent être débile eux aussi, si jamais je parvenais à les croiser, je serais dans l'obligation de les éliminer, ce que je n'espère pas. Presque arrivé au pays de Kaminari no kuni, en pleine route dans une grande forêt, je ressentis un chakra. Il semblait élevé en tout cas, j'avais hâte de le voir mais il semblait cacher à un endroit. D'un regard par-ci par-là, au bout d'un moment, je perdis patiente, et là, je m'exclamais.

- Toutes mes excuses mais vous êtes dans l'obligation de vous montrez. Je vous prierai donc de ne pas faire d'histoire et de sortir calmement de votre cachette. -

Comme toujours, je devais être poli, c'était dans mon habitude, j'avais appris à respecter les autres quoi qu'il arrive mais bon, si ça se trouve un jour, ça va me jouer un mauvais tour. Voyant bien qui j'étais, la personne cachée dans les alentours devait surement me reconnaître. Me voilà pas mal de temps que je suis le bras droit du Raikage et ma réputation était même sortit du village à vrai dire, en tout cas, les villages voisins, les haut gradés surtout, devraient me reconnaître. Mais bon, c'était pas le plus important dans ce moment, moi, pour moi, le plus important, était de savoir qui me guettait pendant ce temps. Je restais calme et patient, une de mes qualités et j'attendais qu'il se montre ou non.


__________________________________________________



Espère ne pas croiser ma route, ou je t’exterminerai, d'un coup de mon Ranton !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uchiha Tensho
Niveau ANBU - Le maître du temps.
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 27
Localisation : dans une grotte attendant la fin de tout

MessageSujet: Re: Interrompu. [Tensho]   Mar 31 Juil - 12:21




Troubled rest.




Étendu là sous un arbre le visage dissimulé par l’ombre de ce centenaire laissant le soleil caresser uniquement ses pieds, Tensho se reposait il avait marché longtemps pour trouver un petit coin de paradis dans ce monde ou là guerre était maîtresse de toute chose. A proximité de lui se trouvait un petit sac rempli d’une variété de pomme très rare qu’il avait acheté dans un village voisin, un village d’où les habitants ne souhaitaient que paie et sérénité. C’est d’ailleurs dans se village que le Uchiha avait prit l’habitude de venir se fournir, il avait réussit à tisser des liens avec certaine personne d’on quelque unes d’entre elles étaient d’ancien ninja de différent grand village. Mais pour Tensho être un ancien ninja signifiait être traqué sans répits et cela impliquait donc la sécurité des autres habitants, mais bon le monde actuel était soumis à de drôle de coutume, pour celui-ci le faite de vouloir abandonné la guerre signifiait vouloir être chassé pour désertion. C’était tout simplement ridicule aux yeux du Uchiha mais bon il n’était pas l’instigateur de ses règles alors il n’avait d’autre choix que de si soumettre du moins actuellement car il n’avait pas rejoint l’akatsuki sans raison.

Tout en dégustant ses pommes Tensho réfléchissait à la façon d’on il se vengerai du village de Konoha celui étant dans sa liste noir. Mais ce repos fut vite troublé, en effet il sentit que quelqu’un s’approchait à grande vitesse trop grande vitesse, conclusion rapide, un Shinobi était en approche c’était pas le moment que Tensho aurait choisit pour se battre mais il n’avait pas le choix il ne pouvait pas se laisser attraper ni même se laisser interrogé sur les motivations qui pouvait le pousser à se trouver ici c’est donc pourquoi il décida de s’approcher doucement du shinobi approchant, mais une certaine retenu se fit sentir, d’une part car le village cachant des réfugier était trop proche d’autre par car Tensho était encore à moitié endormi et qu’il n’avait pas l’envie de se battre. Mais en plus de tout cela il était maladroit aujourd’hui, il ne prit pas la peine de cacher son chakra se qui fit que l’autre homme le remarqua et lui fit savoir en se montrant extrêmement polis.

Tensho qui n’était pas encore bien réveillé décida néanmoins de porter son masque pour que ni son visage ni son affiliation ne soit découverte. Sa cape de la lune rouge elle recouvrait absolument tout son corps, et la capuche elle cachait le reste de la tête qui n’était pas dissimulé sous le masque, masque portant lui le signe du village de Konoha, mais barré, de plus tous connaissaient les masques d’Anbu et tous savaient que les membres de cette élites provenant de Konoha étaient considéré comme étant les plus puissant hormis les guerriers d’exceptions disséminé de part et d’autre du monde ninja. Tensho une fois bien caché commença à avancer en direction de l’homme qui l’attendait, en marchant le Uchiha ne reconnu pas l’homme celui-ci devait être un petit marmot encore inexpérimenté, mais restant sur ses gardes ce fut l’un de ses clones qui s’approcha d’avantage laisse au porteur du sharingan l’occasion de surveiller de loin la scène.

Le clone avançant en direction de Darui et l’original le surveillant tout en restant près à agir, la tension était palpable, Darui de son coté ne pouvait savoir ce qui allait se passer mais Tensho non plus, après tout il distingua le signe de l’éclair noir ce qui lui rappela les rumeurs sur un guerrier possédant la capacité d’utiliser la foudre noir et surtout le Ranton, mais toutes ses informations n’avaient pas trouvé fondement depuis ce jour jusqu’à maintenant, c’est donc pourquoi, Tensho préféra resté plus en retrait dissimulant sa présence pour alors ne laisser place qua celle du clone si parfait. Ce clone n’était pas n’importe lequel il était lui aussi de foudre. Le point positif dans tout ca étant sans nul doute que les deux hommes maîtrisaient le Raiton, le point négatif étant que ni l’un ni l’autre ne se connaissaient, hormis des rumeurs sur un homme tatoué à l’épaule du village de Kumo. Pas de nom ni quoi que ce soit de réellement utile. Enfin le clone se mit alors a parler très poliment.


« Cachez je n’étais pas, je ne faisait que me reposer quand vous êtes arrivé, votre Chakra étant considérable j’ai préféré venir me renseigner en cas de combat proche de moi. Mais ainsi soit-il, qui êtes vous homme de Kumo ? »



__________________________________________________



°~~. L'akatsuki régnera et le monde tombera .~~°

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darui
Juunin | Bras Droit du Raikage
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 28/07/2012

MessageSujet: Re: Interrompu. [Tensho]   Mar 31 Juil - 13:29



C'était assez étrange tout ça, j'étais arrivé jusqu'ici bien sûr, tout ça était normal, tout à fait normal, j'étais à la recherche du déserteur du village caché des nuages, Kumo no kuni. Killer Bee, mon Sensei, le Raikage m'y avait envoyé mais le problème c'est que ça n'allait pas être très facile à trouver. Apparemment il ne semblait pas très puissant donc son chakra n'était pas très élevé ce qui signifie une recherche beaucoup plus dur. Bon sang, parfois ces missions me gavent à un de ses points que j'aurai bien aimé utiliser mes éclairs noirs. Le seul problème c'est que je ne peux pas, il m'a été formellement interdis d'utiliser ses techniques, seulement en cas de vrai danger car elles sont très puissantes et les utiliser contre n'importe qui serait juste donner une information de plus. Je devais donc rester calme, ne pas trop me précipiter, et utiliser ses éclairs noirs en cas de besoin.

Aujourd'hui, je devais traquer un déserteur, mais comment j'allais faire, ma seule information était qu'il était dans les alentours du pays de Kaminari no kuni. Et tout ça c'est immense, c'est vraiment grand, c'était donc quasiment impossible mais bon, je devais et puis peut être qu'un jour il allait se montrer. Bien sûr je ne devais pas trop tarder, j'étais une pièce importante du village de Kumo, il ne fallait donc pas que je m'absente trop. En pleine route pour pourchasser cet homme qui avait trahit notre village, je me fis interrompre par un chakra assez élevé, je me demandais bien qui ça pouvait être. Il n'était pas familier en tout cas ça c'est sûr, le déserteur peut être ? J'avais demandé à ce qu'il sorte, j'étais impatient de le connaître. Il n'était pas très loin de moi, je pouvais le ressentir et voilà qu'un homme en sortit. Je fis assez choqué pour vous dire la vérité.

Cet homme... portait... la cape de l'Akatsuki. Dans les directives, il fallait tout de suite prendre la fuite mais là non, je ne devais pas. Je trouvais d'ailleurs ça lamentable de prendre la fuite, et puis, peut être que j'obtiendrai quelque chose. D'ailleurs, je ne savais même pas si c'était un homme, il était avec un masque, un masque d'ANBU dans le style du village caché de la feuille, Konohagakure. C'était étrange, alors il serait donc de l'Akatsuki mais un déserteur de Konoha, en tout cas, on pouvait voir son bandeau rayé avec le signe de cette nation. Il s'approchait tranquillement vers moi et moi je restais calme, mon sabre particulier de Kumo était sur mon dos, je pouvais le dégainer à tout moment et là, il s'arrêta. Prenant une certaine distance, il ne bougeait plus et parla. Il dit qu'il ne cachait pas, mais qu'il se reposait simplement. Et qu'il a voulu se renseigner vu mon chakra.

Qui pour lui semblait considérable... Il ajouta une dernière chose, il me posa une question sur mon identité, sur qui j'étais, un petit "qui es-tu homme de Kumo ?" . Un peu comme moi, cet homme semblait aussi poli, voilà déjà un bon point de vue mais je ne devais pas trop faire attention, après tout, il est de la Lune Rouge. Par ailleurs, lorsque l'on demande le nom de quelqu'un, on se présente généralement, cette personne était étrange, surtout qu'il faisait gaffe à lui mais bon, il a raison. Ma tête était un peu penché de côté, je la redressais rapidement, je n'avais pas réellement fait attention, en fait, je n'avais même pas remarqué. D'un écart certain mais pas très grand, nous ne faisions que trois mètres d'écarts. Trois petits pas et demi et on se retrouvait en un contre un. Je ne faisais donc rien de spécial, je restais du genre un peu flemmard et j'enchaînais.

- Mon nom est Darui, je ne peux te dire plus d'information. Normalement, ça devrait te dire quelque chose ce nom mais toi qui est de l'Akatsuki, je suppose que t'en a un peu rien à foutre. Dit moi, qui es-tu toi ? Normalement avant de demander l'identité de quelqu'un, on se présente. -

Je faisais comme si de rien n'était, il était juste devant moi, pas très loin et d'un seul coup très rapide, je plaquais les paumes de mes mains au sol. C'était très vite, une vitesse formidable, une vitesse de niveau B. (Référence au point de vitesse) Et là je dis: - Raiton, verrou de foudre. - Des éclairs jaillirent du sol à une vitesse époustoufflante allant en direction de la personne que j'avais en face. On était à une distance de trois mètres, c'était vraiment très peu et il n'avait aucune chance de s'en sortir si on suivait la logique. Je n'avais que plaqué mes mains au sol, c'était très rapide, les éclairs arrivèrent sur lui (le clone), comment allait-il s'en sortir ? Allais-je l'attraper ?


__________________________________________________



Espère ne pas croiser ma route, ou je t’exterminerai, d'un coup de mon Ranton !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uchiha Tensho
Niveau ANBU - Le maître du temps.
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 27
Localisation : dans une grotte attendant la fin de tout

MessageSujet: Re: Interrompu. [Tensho]   Mar 31 Juil - 14:48




Electricity in the air.


D’un homme à un autre, une tension palpable se fit sentir les deux opposants semblaient être de force égal, après tout un clone ne possédait que la moitié du Chakra de son créateur, mais d’un homme à un autre un chakra ne signifie rien, un genin peu avoir plus de force qu’un Anbu, et un Kage être plus faible qu’un Chuunin, la force d’un ninja ne se mesure pas à son chakra elle se mesure à son cœur, elle se mesure à sa façon d’encaisser les coups dure. Enfin bref nous n’en somme pas là, nous en somme belle et bien à l’affrontement de deux hommes d’une puissance approximativement équivalente, deux hommes capables de défaire des mouvements, capables de déplacer des océans. Quand Darui se présenta il le fit dans les règles et sans le moindre doute il devait être quelqu’un de noble et fort. Quand il demanda à Tensho comment il se nommait il ne prit pas la peine de lui laisser le temps de répondre. Certes le Uchiha était de l’akatsuki, mais il était avant tous un Shinobi qui avait des valeurs propres.

C’est là que Tensho vit jaillir des éclairs en sa direction, du moins dans celle de son clone, alors pourquoi diable esquiver quand la technique n’est pas en mesure de lui faire le moindre mal. Laissant son clone subir les effets de cette attaque, une explosion se fit sentir, le clone étant de foudre il ne disparu pas simplement il projeta des petits éclairs dans tous les sens. Darui comprit alors, qu’il n’avait pas n’importe qui face à lui loin de la, Tensho était un stratège hors paire et sans nul doute un puissant Shinobi, suffisamment puissant pour mètre à terme la vie d’un autre Anbu en seulement un coup. Mais bon revenons en à nos moutons. Tensho vit son clone exploser sans avoir pu répondre convenablement à son opposant, il décida alors de sortir en personne, et quand je dis en personne je ne parle pas dans le vent, le Chakra vint l’envelopper il était écrasant et plein de haine . Mais il était facile de ressentir une bonté dissimulé sous cette haine énorme.

Quand un homme aussi bon que Tensho est rongé par la haine cela donne un chakra comparable à celui du très célèbre « Zabuza » que tous connaissaient, un chakra si noir et si cruel que quiconque le ressent sent aussi une effroyable sensation les traverser. Une fois visible Tensho s’approcha de Darui et hotta son masque laissant son visage visible du moins un court instant car aussitôt dévoilé il le remit sans préavis, il était prudent mais il ne supportait surtout pas son visage, il portait en lui une honte énorme celle de n’avoir su protéger sa femme d’une mort terrifiante. Une fois le masque remit, il dit à Darui d’un ton plutôt sarcastique.


« Tu me parle de normalité, en se présentant, mais tu ne me laisse pas l’occasion de le faire. Trouve tu cela approprié surtout en ma présence ? Je me nomme Tensho, tu n’as pas besoin d’en savoir plus. Je ne suis pas ici pour livrer combat avec toi mais si tu persiste dans cette folie tu en subiras les conséquences, je n’ai pas pour habitude de tuer les gens, ni même de les combattre si aucune raison ne me le demande. Au vu de ton chakra, tu n’es pas un adversaire pour moi alors je te priais de ne pas faire l’enfant Darui, l’éclair noir de Kumo. Oui je sais qui tu es contrairement à toi, alors par pitié n’engage pas un combat si tu ne connais pas l’adversaire. »

Tensho avait été dure, non pas blessant, mais sa façon de donner des leçons étaient tel que personne ne pouvait douter de sa puissance, car aucun homme quel qu’il soit ne s’amuse à dénigrer quelqu’un sans avoir la force de répondre. Cette force le Uchiha la possédait et ce fut avec une vitesse supérieur en à celle de son adversaire il ne fit que prononcer après avoir fit quelque symbole Raiton, Kangekiha. une vague d’électricité vint bondir son Darui mais étrangement elle avait été diminué comme si Tensho ne souhaitait pas faire de mal à son adversaire, celui-ci allait le remarquer sans mal, il la connaissait cette technique, de plus le chakra de Tensho était bien trop grand pour qu’une attaque aussi puissante soit aussi faible. Elle avait été utilisé pour montrer à l’homme qu’il était lui aussi en mesure de le combattre. Mais qu’il ne le souhaitait pas vraiment.

« Vois tu Darui, j’utilise également le Raiton, mais je n’ai pas envie de me lancer dans un combat qui n’a aucun sens, ton village ne m’intéresse pas, tu ne m’intéresse pas , non pas que tu ne sois pas digne de moi, mais je n’ai pas l’envie de combattre un village qui pour le moment est le plus neutre de tous, tu es sans doute membre du village auquel ma haine na pas prêté attention. Alors retourne d’où tu viens, je sais que tu cherche quelqu’un cela se remarque, mais hormis nous deux il n’y à personne dans les 5 kilomètres nous entourant. »

Il venait volontairement de laisser une chance au shinobi de Kumo, de plus il avait aussi démontré qu’il était en quelque sorte un ninja sensoriel, le simple fait de sentir la présence des gens aussi loin lui accordait une certaine valeur. Mais ce n’était pas tout, un homme de son talent ne comptait pas se faire attraper, c’est donc pourquoi il composa une série de Mudra et invoqua un loup, ou plutôt une louve, qui d’apparence froide pouvait terrifier les plus faible mais elle n’était pas là pour cela, elle vint s’assoir au coté de Tensho et le salua celui-ci en fit de même avant de tourner son attention vers Darui pour lui dire d’un ton calme et serein, mais néanmoins beaucoup plus sérieux.

« Je te présente Heiryuu, la reine du mont Mauntonosu, elle est ici pour te montrer que nous membres de l’akatsuki ne somme pas que cupide et annonciateur de désastre.  En revanche avise toi de la toucher et tu peux être sure que tu subiras toute ma puissance.»

Cette dernière petite partie de phrase avait vu le ton changeant du Uchiha en effet le ton fut dure et glacial, a l’effigie de la reine présente a ses cotés.

Spoiler:
 




__________________________________________________



°~~. L'akatsuki régnera et le monde tombera .~~°

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darui
Juunin | Bras Droit du Raikage
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 28/07/2012

MessageSujet: Re: Interrompu. [Tensho]   Mar 31 Juil - 17:08



Tout était dans mes plans ou plutôt tout était parfait. Une air mauvaise, ou plutôt un courant mauvais passait entre moi et le ninja d'en face. On pouvait ressentir nos chakra, mais celui d'en face m'avait l'air bien faible et tout ça semblait assez étrange. C'était même très bizarre qu'un membre de l'Akatsuki puisse avoir un tel chakra aussi... bas. C'est comme si il était inférieur à moi mais bon, je ne devais quand même pas le sous estimer. Un membre de la Lune Rouge reste un membre de la Lune Rouge et on ne peut malheureusement rien y faire, se sont des ninjas talentueux, des ninjas de haut niveau, à ne surtout pas prendre à la légère en tout cas, c'est ce qu'on dit dans les rapports. Dire qu'ils ne sont pas beaucoup, qu'ils ne sont qu'un nombre minime mais qu'ils ont détruits tout le village caché du sable, le village de Sunagakure, le village avec lequel nous allions faire la paix.

Enfin non pas vraiment la paix, mais avant que tout ce qui s'était passé ne se passe, le village du sable voulait faire la Guerre à Kumo, c'est une chose que seul les haut dirigeants savent et j'en ai été servis en tant que bras droit du Raikage. D'ailleurs pour ça, j'avais eu un choc, le village de Suna n'est pas très puissant et il voulait se mesurer à un village d'une grande puissance malgré les effectifs du moment. Sont-ils fou ou bien ? Mais bon, maintenant c'est terminé pour cette pauvre nation, d'ailleurs très peu ont survécu, je me demande bien si ils ont pas par hasard rejoins les villages voisins. C'est très fréquent ces temps-ci, des aides militaires parce qu'ils étaient faibles et maintenant leurs village n'existent plus. C'est vraiment lamentable de leurs part, à leurs places, je n'aurai même plus oser me montrer mais bon tant que ça m'ai pas arrivé, on peut dire que je m'en fiche.

Dans une stratégie précise, j'avais parler à celui que j'avais en face, je devais le capturer mort ou vivant, il était un membre de l'Akatsuki, je ne devais pas le laisser s'échapper. Après discussion, celui-ci n'était que mon stratège, j'étais dans l'obligation de faire semblant. J'avais parlé sagement et là d'un coup sec, je me mis à poser les mains au sol faisant jaillir d'une vitesse fulgurante, des étincelles d'éclairs qui vinrent attraper l'homme. D'un seul coup, il disparut, comme je le pensais, ce n'était qu'un clone, un chakra aussi faible appartenir à l'Akatsuki impossible et d'ailleurs même je pouvais ressentir un autre chakra beaucoup plus puissant. Et ce que je ressentais, ce n'était pas réellement des conneries. Il sortit de son trou, je le regardais s'avancer calmement pour s'arrêter un peu comme son clone quoi, c'était les même, sauf que lui, il montra son visage en enlevant..

Le masque qu'il portait sur la tête. Je pouvais le voir attentivement, je l'examinais d'une façon rapide sans trop regarder les détails et voilà que ce visage me rappelait quelqu'un. Il était dans l'un des Bingo Book du village caché de la feuille que j'avais ramassé lors d'une mission d'infiltration mais le problème c'est que je ne me souvenais plus de son nom. Juste après ça, il remit son masque et là d'un ton bien clair et calme il parlait. Je pouvais ressentir son chakra, un manteau effrayant qui le recouvrait je dois l'avouer mais bon ça n'était rien, j'avais vu bien pire, lorsque j'étais face à ce démon à queue, c'était genre... effrayant. J'ai bien cru que seul son chakra allait m'écraser à ce moment. Que je n'allais même pas avoir la possibilité de combattre. Heureusement ce jour-ci, Bee-sama m'avait aidé à combattre cette aura meurtrière, d'une puissance vraiment gigantesque.

Après l'avoir écouté attentivement, je n'eu pas mon mot à dire, ou plutôt, je ne voulais pas parler. Apparemment il n'avait pas compris que mes paroles n'était que diversion pour le capturer mais bon, on peut dire chacun sa stratégie car peut-être bien qu'il n'a pas vu ça comme une stratégie. Peu de temps après, un vent se fit ressentir, quelques feuilles passèrent entre nous deux jusqu'à ce qu'il prononça le nom de sa technique. Un jutsu de type foudre, Raiton, que je connaissais sans nul doute. Une vague d'éclair arrivait sur moi, d'une puissance plus ou moins élevé. Malgré qu'il était puissant, c'était pas assez pour moi, j'avais bien un jutsu pour contrer ce genre d'attaque d'un niveau pas très élevé on peut dire, un niveau assez faible mais tout dépend des techniques, juste que dans ce cas là, il était assez facile avec ma technique de contrer le jutsu ennemi.

- Raiton, Rairyuu no Tatsumaki. -

Sur ce, je ne fis pas énormément de mudras étant donné que c'était une sorte d'invocation, très vite, un dragon d'éclair apparut sur scène, pas très gros car il n'était pas non plus à pleine puissance. Grâce à ça, je bloquais la technique adverse, se fit un grand "BOOM" mais rien de grave réellement, juste un écran de fumée devant nos yeux qui disparut en moins de quelques secondes. Après ça, de nouveau il commençait à parler. C'était un homme bien bavard que j'avais devant moi mais bon plus il parlait, plus le temps passait et ma journée se finissait peu à peu, bien sûr je ne pensais pas qu'à ça, dans ma tête, je me disais, est-ce que un combat à mort allait s'engager ? C'est tout simplement ça. De plus après qu'il est parlé, cette fois je voulus bien répondre. Après tout ce qu'il a dit et bon, il m'a montré une information sur lui. À mon tour donc, je pris la parole.

- Si c'est ainsi. De toute façon, de même, tu ne m'intéresse pas réellement. On dit que vous êtes des personnes à traquer, d'après les villages voisins mais à Kumo, vous n'avez rien fait.. du moins... pour le moment. J'imagine donc que notre route se sépare. -

Après mon discours, peu de temps après, il fit une invocation qui laissa apparaître une louve blanche assez étrange et de nouveau, il parla encore donnant quelques explications. Je ne l'écoutais pas réellement, il était temps pour me de partir et très vite, je fis demi-tour, me retournant dans la direction du village caché de la foudre, Kumo. D'un geste rapide, je m'envolais sur une branche et j'enchaînais ainsi de suite pour aller en direction des nuages.

54 + 71 = 125 lignes ~




__________________________________________________



Espère ne pas croiser ma route, ou je t’exterminerai, d'un coup de mon Ranton !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hisashi Mitsui
Niveau ANBU - Le démon de Kumo
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 01/06/2012
Age : 22
Localisation : Tapi dans l'ombre, prêt à bondir sur ma proie...

MessageSujet: Re: Interrompu. [Tensho]   Mer 1 Aoû - 11:03

Comme d’habitude, je marchais avec Tensho. En fait, l’activité que l’on exerce le plus au sein de l’Akatsuki c’est la marche je dois dire. C’est dingue, on est toujours en train de crapahuter à droite à gauche. Des fois pour récolter des infos, d’autres pour récolter de l’argent. Mais sans rire on marche sans cesse. La première étape de l’organisation n’est franchement pas des plus passionnantes, mais bon c’est comme ça. Et puis il est certain qu’une fois terminée, ça deviendra vraiment quelque chose de sympathique… Mais pour le moment, j’avançais en compagnie de mon fils sur un sentier du pays de la foudre. Ahhhh ça me rendait presque nostalgique. Après tout, j’étais né sur ces terres, j’y avais grandis et y était devenue un grand ninja. C’est ici qu’on m’avait donné le nom de Démon de Kumo. Oui, c’était dans ce village que mon existence s’était fait connaitre. C’est dans ce pays que ma légende était née. Bien que je ne le sois pas du tout d’habitude, je ressentais comme un sentiment de nostalgie ouais. Cela me faisait étrange de revenir ici, dans mon pays natal. Mais cette pseudo nostalgie ne dura pas bien longtemps. Outre ce que je venais d’énumérer, il y’avait ici aussi autre chose : le symbole de ma soumission. Ouais, ici, dans ce pays, au sien du village de Kumo, je n’avais été rien de plus qu’une arme sans considération. Ma nature de démon avait toujours été réprimée. J’avais toujours dû me retenir et au prix d’une souffrance immense, m’empêcher d’assassiner des membres du village, même quand cela me démangeais. Mais bien entendu, cela n’avait pas duré éternellement. J’avais finalement rencontré un type qui ne cherchait pas vraiment à me brimer. Son nom était Shiyo Hakusu. Après avoir tué son élève, il m’avait mit une branlée car j’étais encore plus faible que lui. Mais il ne m’avait jamais dénoncé et n’avait pas cherché à se venger. Pour cela, nous étions devenus des amis. Il a été l’unique ami que j’ai eu dans toute ma vie. Mais comme il me comprenait, j’ai relâché mon emprise sur mon démon. Et un jour ma folie sanguinaire avait eu lieu en plein milieu du village, sur la place où il y’avait le plus de monde. En compagnie des compagnons qui se trouvaient avec moi pour aller en mission, mais aussi de mon unique élève. J’ai tout simplement pété un plomb et je les ai tuées sans le moindre état d’âme et sans faire attention à ce que je faisais. Bien sûr j’avais eu bien du mal à m’enfuir du village après ça, mais mon expérience et ma force avait eu le dessus sur mes poursuivants et j’avais réussi à m’enfuir.


Oui, aucun doute, cet endroit ne m’inspirais rien de plus que de la haine, il me rappelait seulement le village où on avait cherché uniquement à me brimer et non à me comprendre, un village de faibles incompréhensifs. Mais maintenant je faisais parti de l’Akatsuki, et là personne ne cherchait à me réprimer. On m’acceptait tel que j’étais, et je ne demandais rien de plus que de pouvoir exercer ma nature comme je l’entendais. Repenser à tout cela réveilla le démon en moi. Mon visage affichait l’expression du démon en manque de sang. Il était très probable que la prochaine personne qui oserait me contrarier périrait ni une ni deux. Comme nous avions assez marché, Je décidais que nous devions nous arrêter pour nous reposer un peu. Et par chance, nous passions à ce moment là près d’une auberge isolée. Je prenais donc deux chambres, ne voulant pas être en compagnie de mon fils pour me reposer. A peine dans ma chambre je sautais sur le lit et m’endormais tout simplement. Une petite heure plus tard, j’émergeais, en forme. Comme je commençais à avoir faim, j’allais me rassasié, et j’en profitais pour avaler un verre de saké succulent. Quand je partais ensuite voir mon fils, il n’était pas dans sa chambre. Comment ça, il avait osé partir quelque part sans mon accord ? Oh putain ça allait chier. Rien que d’apprendre cela rendit mon démon bien plus en colère. Je me concentrais pour repérer mon fils au loin. Après quelques secondes, je l’avais localisé. Il se trouvait proche du chemin cinq kilomètres plus loin. Un peu plus et je n’aurais même pas été capable de le retrouver, quel abruti celui là !!! J’emportais avec moi une grande bouteille de saké et un sac rempli de victuailles pour la route. Mais quand le tenancier du bar m’annonça le prix de ce que je devais payer. J’entrais dans une colère noire. Le prix était complètement abusé, c’était hyper cher et de bien piètre qualité. On tentait de m’arnaquer, moi ? Il n’en fallut pas plus pour que je dégaine mon épée et d’un mouvement latéral, décapite l’homme. Son sang éclaboussa mon chapeau. Quel barbe, je hais me balader avec des fringues sales. Pour cela, je laissais là mon chapeau, sur la dépouille du type que je venais de tuer. Mais maintenant j’étais parfaitement détendu, heureux même. Je suis toujours très euphorique après avoir assouvis mes pulsions il faut dire. Je prenais de nouveau el temps d’effectuer un repérage avant de partir. Mon fils n’avait pas bougé d’un poil. Il devait sûrement se reposer. Mais un autre fait attira mon attention : quelqu’un se dirigeais vers lui rapidement, il aurait vite fait de le trouver. Ni une ni deux je m’élançais à toute vitesse pour rattraper mon retard. Je sautais d’arbre en arbre en restant un peu à l’écart du sentier histoire de rester discret. Il ne me fallut pas très longtemps pour me retrouver enfin à destination. Perché en haut d’un arbre, j’observais la scène.


Mon fils se trouvait debout en plein milieu du chemin, face à un homme à la peau noire. Sans aucun doute, à voir ses habits, il était de Kumo. Mais j’étais très heureux en ce moment, même la vue d’un Kumojin ne pouvait pas m’énerver tellement. Soudain le type lança une technique sur mon fils qui se la prit sans tenter une esquive. Pour une raison simple, ce n’était rien de plus qu’un clone, ce que moi j’avais facilement remarqué par mon repérage mais pas le Kumojin vraisemblablement. Là, mon fils, le vrai, sortit des buissons et commença à parler. Ainsi donc, l’homme ici présent était Darui. Bien entendu, moi aussi je connaissais cet homme là. J’étais un ancien du village après tout. De plus, étant bras droit du Raikage, bien du monde le connait. Tensho usa ensuite d’une technique mais sans réel conviction, il ne désirait pas blesser, juste mettre en garde son opposant. Ce que je lui reprochais, on ne s’amuse pas de cette manière enfin, on joue avec l’autre une fois qu’il est vaincu enfin… Mon enfant recommença à parler. Il expliquait ne rien avoir contre le village de Kumo. Ce qui, en revanche, n’était pas du tout mon cas. Moi j’avais une grande haine contre le village de nuages. Je le haïssais au plus haut point, j’en avais été chassé après tout. Tout comme Konoha pour Tensho, je souhaitais la destruction de ce village. Il termina en invoquant sa louve qu’il appréciait beaucoup. Ce qui n’était pas mon cas… Là, Darui prit lui aussi la parole, et il était clair et net que derrière ses paroles devait se trouver la peur. Il disait ne rien avoir à faire de Tensho, mais moi je pensais plus qu’il avait peur de mourir, rien de plus. Il commença alors à prendre la fuite, avec le consentement de mon fils. Mais non, ça je ne l’acceptais pas du tout. Comme il fonçait vers moi, sans le savoir, je savais quoi faire. D’un signe, je fis apparaitre cinq clones, et, tel un seul homme nous sortîmes alors nos épées. Toujours en même temps, nous envoyions alors tous un raging thunder vers Darui. Mais la technique ne le visait pas pour le blesser. Nous avions frappé devant lui en arc de cercle. En clair, on venait de taper, devant, à droite et à gauche de lui. La force de l’onde choc l’avait donc obligé à s’arrêter sous peine de finir en pâté pour chien. Tout les arbres dans un rayon de dix mètres avaient été ou décimés ou déracinés. Je descendais alors de mon arbre et faisant disparaitre mes clones. Je rangeais ensuite mon épée dans son étui qui se trouvait sur mon dos, et je plantais mon regard rouge comme le sang dans celui de Darui.


-Salut gamin. Je sais que c’est moi que tu recherche. Pas vrai mon cher Darui ?


Sur mon visage apparaissait alors un sourire sadique et je m’avançais un peu plus de l’homme pour me planter cinq mètres en face de lui, prêt à le tuer à la moindre tentative envers moi. Bien que je ne sois pas là pour me battre, je n’aurais aucune hésitation à le faire bien sûr…


-On peut dire que tu as changé en dix ans, hein gamin. T’es devenu grand et fort on dirait. Remarque je dois dire que ça ne m’étonne pas tellement, tu as toujours été assez prometteur. Je suis certain que tu te souviens bien de moi petit, alors ne fais rien contre moi, ne tente pas la moindre offensive ou je te tuerais sur le champ. Je lançais alors un regard à Tensho. Dis moi mon fils, tu es bien sûr qu’il n’y personne dans les cinq kilomètres à la ronde ? Tsss, tu me déçois. Jamais on n’avance ce genre de choses si on n’est pas un ninja sensoriel. Et puis pourquoi avoir tant pitié de cet homme ? Tu ne dois pas faire de sentiments face à un ennemi. Tu es bien stupide de le laisser s’en aller comme ça. Et je ne suis pas d’accord. Je replantais ensuite mon regard dans celui de Darui. Et toi, là, tu dis ne rien avoir à faire de notre organisation car elle n’a rien fait à ton village. Mais, en plus d’insulter la Lune Rouge, tu te trompe car moi j’en fais partie et que je suis le déserteur le plus recherché de votre misérable village. Et crois moi, quand j’en aurais l’occasion je viendrais anéantir Kumo. Mais pour le moment j’attends deux choses. Premièrement, je veux me distraire en regardant un combat. Et deuxièmement, je veux évaluer le niveau de mon fils. Alors Darui, fais demi-tour et va te battre contre Tensho. Là, si je suis satisfais de la performance de mon fils et de la tienne, tu auras le droit de vivre encore un peu. Mais si tu refuse de faire cela, c’est moi qui te tuerais dans la minute.


Considérant ma requête comme étant acceptée, je sautais en arrière pour me retrouver sur le même arbre que tout à l‘heure, d’ici j’avais une très bonne vue. Nul doute que j’allais pouvoir admirer un affrontement digne de ce nom. Pour une fois c’est moi qui aurais le bonheur de ne faire rien d’autre qu’observer et me distraire. Et puis j’allais enfin savoir si mon fils pouvait ou non être mon digne successeur, c’était pour lui un test en quelque sorte…



Tenchiques Utilisées:

Spoiler:
 


Environ 90 lignes






__________________________________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darui
Juunin | Bras Droit du Raikage
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 28/07/2012

MessageSujet: Re: Interrompu. [Tensho]   Mer 1 Aoû - 13:21




Cette fois-ci j'avais pris la bonne décision, c'était de partir, et puis, je pouvais pas m'en sortir, c'était un membre de l'Akatsuki, en fait, je le pouvais mais simplement pas pour l'instant. Pour le moment, je n'étais pas réellement assez fort, cette fois je dois l'avouer même si généralement je ne recule quand même pas. Mais là, je risque de coûter la vie donc c'est un gros soucis, après mes paroles, je préférais partir immédiatement, je voulais m'en aller, mais malheureusement tout ne se passait pas comme prévu. Soudainement alors que je m'avançais pour partir un homme en sortit. Faux, en fait plusieurs en sortirent, ils étaient cinq à vrai dire, tous avec un sabre dans la main et je pouvais reconnaître son visage, c'était celui qu'on a surnommé le démon de Kumo. Je le connaissais bien voir très bien mais simplement pas toutes les capacités qu'il avait en poche.

Face à lui, je le regardais un peu la tête levé étant donné qu'il était assez grand en taille, je regardais celui du centre exactement pour être précis vu qu'il n'était pas tout seul malheureusement. Mais le soucis n'était pas là, d'un geste assez méthodique et très rapide, il en sortit une technique que je connaissais particulièrement et que moi aussi je maîtrisais donc à ce moment pendant qu'il rechargeait, je fis exactement pareil et quand il lança la technique, moi aussi j'étais prêt donc j'étais dans le bon timing et là, les six, on rentrait en choc et tout le monde se fit repousser sans aucune égratignure. Je l'avais échappé belle je dois l'avouer mais c'était pas finit, le déserteur des nuages s'approcha de moi, je restais calme mais aussi sur mes gardes mon sabre en main, un sabre unique en son genre que seul moi avait dans ce monde. Il y en avait des copies mais moi j'avais l'original.

Le vrai plutôt, le plus puissant sabre après les sabres légendaires de Kiri voir que même il y arrive à résister face aux sabres comme ceux de la brume. Mais bon tout dépend lesquelles comme je dis. Enfin bref, le démon de Kumo s'était avancé vers moi, il se mit alors à parler et je l'écoutais attentivement. Il voulait donc que j'affronte celui de derrière qui était apparemment... son fils. Bizarre tout ça, personne ne savait qu'il avait un garçon sinon il se serait fait éliminé. Mais bon le seul truc c'est qu'il était de Konoha donc bon, j'étais dans la misère, face à deux membres de l'Akatsuki. C'est pas tout les jours qu'on voit ça à vrai dire, mais j'étais aussi très content car je pouvais être là face à deux membres de la Lune Rouge. Après le discours de celui qu'on a surnommé le démon de Kumo, à mon tour je voulus prendre la parole pour discuter un peu aussi comme eux.

- Merci des compliments Hisashi mais tu sais.. tu n'es pas le seul recherché à Kumo. Il y en a encore et des biens puissants ninjas comme toi voir plus fort. Je ne savais pas que tu avais un fils, sinon... je l'aurai éliminé sur le champ. Enfin bon, pour l'instant, je dois avouer, je n'y arrive pas, vous êtes d'une puissance encore un peu plus élevé que la mienne mais plus tard, quand je serai devenu ANBU, on se retrouvera de nouveau. On peut dire que je ne fais pas le poid face à toi, je dois donc vaincre ton fils.. si c'est ainsi. -

D'un pas en demi-cercle, je fis un geste qui me permis de me tenir face à celui que j'avais rencontré précédemment. Il était toujours là, avec sa louve blanche d'un chakra aussi démoniaque mais qui ne faisait pas réellement peur et d'ailleurs, son maître aussi. Je me retrouvais entre deux membres et j'avoue, j'avais un peu la frousse mais pas tellement. Lorsque j'étais face à seulement l'un d'eux je m'en fichais pas mal mais là le cas s'était aggravé, ils étaient deux. Je devais donc combattre son fils apparemment, très bien, si il était ainsi, j'allais faire du mieux que je pouvais et ça n'allait pas être facile, je n'étais que Junin, je n'avais pas accès à toutes mes techniques, d'ailleurs mon Ranton me manque un peu, j'ai beaucoup baissé et j'ai perdu cette affinité particulière qui me permettait de m'en sortir dans certains cas comme celui-ci par exemple, je me serai bien débrouillé.

Tout dépend contre qui ensuite mais par exemple contre ce mec au masque d'ANBU, je me serais bien débrouillé si j'avais mon Ranton mais j'ai perdu du niveau et je m'en veux tellement. L'heure de combattre, je ne savais pas réellement ce que j'avais à faire, il était de type Raiton tout comme moi donc je n'avais pas d'autres choix que d'utiliser mes spécialités, jouer sur ce chemin-là. En gros, c'était l'heure de combattre, je préparais rapidement quelque chose, je mis ensuite mes mains dans ma sacoche latérale et je sortis plusieurs shurikens reliés de fils qui ne se voyait pas au début à moins d'avoir certains Dojutsu comme le Byakugan, Sharingan, Akagane, etc. Je les lançais ensuite, en direction du fils du démon de Kumo et là je tentais l'immobilisation immédiate à l'aide de ça pour le coincer.

- Soufuusha Sannotachi ! -





__________________________________________________



Espère ne pas croiser ma route, ou je t’exterminerai, d'un coup de mon Ranton !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Interrompu. [Tensho]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Interrompu. [Tensho]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Mariage/ Interrompu] Ashmael et Didjou
» [Dax] [Baptème/Interrompu] Delhie et Burrich.
» [Baptême/Interrompu pour décès] Ducan
» Problème de connexion. Quid ?
» Fouille dans le bureau du Directeur Tensho [en suspens]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi's Way :: Partie RP. :: Pays du monde shinobi. :: Kaminari no Kuni-
Sauter vers: